Jazz

Derrick Favors pense pouvoir participer au prochain All-Star Game : il a vu la concurrence ?

Après Isaiah Thomas il y a quelques jours, c’est au tour de Derrick Favors d’annoncer la couleur en déclarant que participer au prochain All-Star Game est un objectif réalisable pour lui. La question est désormais de savoir s’il a checké la liste des intérieurs évoluant dans la Conférence Ouest…

En constante progression depuis son arrivée dans la Ligue il y a cinq ans, Derrick Favors sort de sa meilleure saison chez les pros en ayant tourné à 16 points et 8,2 rebonds de moyenne (à 52,5 % au tir) en 74 matchs lors de la campagne 2014-2015. Devenu un titulaire indiscutable du Jazz au poste d’ailier fort, l’intérieur de 24 ans est l’une des grandes raisons du renouveau des Mormons, eux qui ont terminé le dernier exercice avec 19 victoires en 29 matchs pour un bilan final de 38 succès pour 44 défaites (soit 13 matchs gagnés en plus par rapport à la saison précédente). Athlétique et mobile, Favors s’est notamment amélioré dans son jeu au poste bas et son tir à mi-distance, mais c’est surtout de l’autre côté du terrain qu’il a impressionné. En effet, si Utah est devenu la meilleure défense de la NBA en fin de saison dernière, c’est évidemment dû à l’explosion de notre Rudy Gobert national mais aussi à la très bonne contribution de Derrick, qui a été utile dans la protection du panier ainsi qu’en aide et au rebond. Attaquant doué et défenseur honnête, Favors représente aujourd’hui l’un des grands espoirs à son poste et visiblement il ne manque pas d’ambition, lui qui souhaite participer à son premier match des étoiles l’an prochain à Toronto :

C’est un objectif personnel d’être All-Star. Je pense qu’à présent, je suis en position d’y participer grâce à une bonne équipe, un bon coach, une organisation et une direction qui me pousse. Donc je pense que j’ai une bonne chance de le faire. Mais tout dépend de moi, de la façon dont je vais jouer cette saison et à quel point j’ai envie d’y aller.

S’il possède clairement le talent et le potentiel pour devenir un jour All-Star, il devra se lever de bonne heure pour être de la fête en 2016 vu la concurrence hardcore qui existe dans la Conférence Ouest. Au niveau du frontcourt, on a effectivement du très très lourd de ce côté-là des États-Unis, avec des pivots comme DeMarcus Cousins, Marc Gasol ou Dwight Howard, des monstres tels que Anthony Davis, Blake Griffin ou encore LaMarcus Aldridge sur le poste 4 ainsi que des ailiers plutôt pas mauvais comme Kevin Durant et Kawhi Leonard. Du coup, on se demande bien comment il pourrait intégrer ce carré VIP, sachant qu’il n’y aura comme chaque année que six à huit places disponibles. On parle tout de même ici de joueurs qui font partie pour la plupart des 15 meilleurs de toute la NBA, et aucun d’entre eux ne devrait disparaître de la carte cette saison mis à part une éventuelle blessure.

Même s’il poursuit son ascension, Derrick Favors devra donc sans doute attendre encore un peu pour réaliser cet objectif. Mais il est clairement sur la bonne voie…

Source : NY Daily News

Source image : Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top