Mode

Sachez-le : en 2014, Michael Jordan a gagné plus d’oseille avec ses pompes qu’en 15 ans de carrière…

Michael Jordan

Michael Jordan quoi, le GOAT dans toute sa splendeur ! Mais, au final, est-ce vraiment si surprenant que cela ? Faut croire que non…

Eh beh, y’en a qui vivent hein…!

Selon une infographie publiée sur le site pbs.org qui s’atèle à dépeindre l’empreinte culturelle de la sphère grandissante des sneakers dans le monde, l’ami “Mickaël” Jordan, comme l’appellent nos confrères de TF1, se retrouve encore bien loti ! En effet, sur l’ensemble de l’année 2014, les recettes de sa marque très prisée de chaussures furent encore très fructueuses puisque, tenez-vous bien, elles lui ont rapporté plus de 100 millions de billets verts, soit 6 millions de plus que lorsqu’il était encore en activité et se tapait des barres avec son pote Spike Lee lors des nombreux spots promotionnels de ses fameuses Jordan’s ! A la retraite depuis maintenant une bonne douzaine d’années, “His Airness” jouit plus que jamais d’une adulation aveugle, d’un culte de la personnalité d’autant plus puissant qu’il s’est amplifié avec le succès postérieur et vertigineux de ses grolles que toute la planète s’arrache à des prix souvent très onéreux. Peu importe s’il faut vendre ses cousins germains au marché noir ou braquer une épicerie de nuit : la classe – ou le swagg, selon les goûts – de nos jours se caractérise par l’obtention des ces objets luxueux qui poussent même les gens d’une soirée où vous êtes convié à vous féliciter de les avoir achetées et, par le simple fait de les porter, de vous remercier du fond du cœur d’avoir illuminé le dancefloor de leur petite sauterie…

Screenshot 2015-09-15 at 12.41.16

“2014 comme l’année durant laquelle l’ancien joueur NBA, Michael Jordan, a gagné plus de 100 millions de dollars grâce à la vente de ses sneakers, plus qu’il ne l’a fait lors de ses 15 années de carrière (94 millions). Ces gains ont fait de Jordan l’athlète à la retraite le mieux payé au monde l’an passé.”

Par l’intermédiaire de ses talismans sacrés qui régissent les canons de la mode actuelle, l’impact de Michael Jordan demeure omniprésent et confère aux porteurs de ses “Jojo’s” le charisme soyeux qui l’habillait alors qu’il martyrisait chaque soir les arceaux en NBA, 15 saisons durant. Ainsi, s’acheter des Jordan’s aujourd’hui n’est pas uniquement perçu comme un achat compulsif de consommateur à la page mais bien l’expression d’un mode de vie assumé, tout en décontraction, en splendeur et en confiance en soi. D’ailleurs, “Brand Jordan” ne se contente plus de séduire les aficionados de basketball comme par le passé mais s’implante progressivement dans différents sports concurrents (gros marché en NFL par exemple), bouscule les préjugés archaïques d’une grande part de l’opinion publique en société qui s’était pourtant jurée de ne plus acheter de sneakers après une expérience plus que foireuse aux tortures cours d’EPS…

En somme, petits et grands, personnalités en vogue ou passionnés de la balle orange, tous ont actuellement ou ont eu une paire de Jordan’s aux pieds à un moment donné de leur existence. Une Air Jordan 1 Rétro à la fac ou une XI Concorde bien sympa pour les grandes occasions ? La liste est longue. Et tous ces bénéfices ils vont où : directement dans la poche du plus riche athlète retraité de la Terre l’an passé  !

Encore un doute sur l’aura du bonhomme ou tout simplement envie de se replonger dans l’histoire du perso ? Suivez le guide avec nos amigos de The Ball Never Lies

Source texte : pbs.org

Source image : kicksonfire.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top