Mode

Marre de se retrouver seul sur un playground ? Rencontre avec la famille derrière Pick’N’Ball !

Pick'N'Ball

Pick’N’Ball est une future application qui cherche à permettre aux basketteurs de savoir où jouer et contre qui jouer dans les villes où ils se situent : un beau projet !

Chez TrashTalk, on aime assez bien soutenir les projets liés au basket, qui sont menés par des acteurs ambitieux et amoureux de leur sport. C’est donc avec l’équipe de Pick’N’Ball qu’on a pris un verre électronique la semaine dernière, histoire de découvrir les coulisses derrières leurs idées.

Ils sont deux, ont la vingtaine, mélangent la passion de la balle orange et l’envie de bien faire, tout en prenant soin de la communauté basket. Ulysse et Hugo veulent se lancer dans une aventure prometteuse mais aussi bourrée de points d’interrogation : celle de l’application mobile. Et sachant que sur notre planète elles ne sont pas nombreuses à vendre du rêve (celle de TrashTalk se peaufine jour après jour, du calme), la jeunesse souhaite prendre la relève pour montrer l’exemple. Alors, trouver des purs adversaires et coéquipiers en un slide du doigt, c’est possible ? Entretien.

TrashTalk : Pick’N’Ball ! C’est attirant ça, comme nom. Je suis curieux, j’ai un téléphone, je veux en savoir plus, dites-moi tout : c’est quoi l’idée derrière ce projet ?

Pick’N’Ball : Le plus gros problème avec le basket, par rapport au foot notamment si on compare avec la France, c’est le nombre d’infrastructures : tu vas pas vraiment galérer à trouver un endroit où il y aura du monde pour jouer avec toi. Pour le basket c’est un peu plus différent, faut trouver les potes avec qui jouer, le bon terrain, des fois ces playgrounds sont éparpillés… Notre application en fait, elle permettrait d’éviter le passage par des discussions ou des groupes Facebook comme on a déjà pu en voir, afin de rencontrer notamment des joueurs qui ne sont pas forcément dans votre réseau de proches. Tu vois où jouer, avec qui jouer et surtout quand tu veux jouer. La caricature qu’on avait en tête, c’est ce mec qui se chauffe à fond avant d’aller au terrain, avec tous ses accessoires et sa musique, il arrive sur un terrain et le pauvre y’a personne quoi. On veut régler ce problème en permettant de trouver une partie, un pick-up, de la façon la plus simple et intuitive possible.

TT : Je vois très bien ce genre de problème..! Donc ça fonctionnerait comment, sur de la géolocalisation par GPS je suppose ? On évite les appels de fumée ?

PNB : Oui c’est l’idée, maintenant on croit surtout en une chose : faire valider le projet pour que des techniciens et développeurs se collent à celui-ci et nous aident à faire décoller le truc.

PRES-PNB

Source : Pick’N’Ball

TT : Mais y’a forcément quelqu’un qui a déjà dû y penser par le passé, non ? D’ailleurs, vous êtes des geeks à la base, ou plutôt des basketteurs ? Les deux ?

PNB : Il y a eu des essais, dont un totalement raté il y a quelques temps, d’autres qui se lancent notamment via le crowdfunding mais qui sont loin de leurs objectifs… En fait on a surtout remarqué un truc qui fait justement la potentielle différence entre ces projets plutôt américains et le nôtre : les gars derrière le projet, ce n’étaient pas des basketteurs. Notre idée, c’est de résoudre un problème qui existe pour les basketteurs, mais qui sera géré par des basketteurs ! Donc il y a Ulysse qui est davantage axé sur le design et le code, et moi (Hugo) qui joue souvent au basket, notamment aux Etats-Unis.

TT : C’est vrai que ça pourrait être utile. Tu me parles de l’Oncle Sam, une question me vient à l’esprit : application à destinée internationale ou on reste en France pour le moment ?

PNB : Dans le meilleur des mondes on voudrait faire les deux en même temps, nous avons déjà 4 villes en tête outre-Atlantique, mais bien évidemment si on doit lancer l’application demain on veut la contrôler au maximum donc mieux vaut faire un lancement réfléchi et contrôlé, sur toute la France et dans des régions précises aux Etats-Unis. On a ce côté USA/France grâce à nos situations respectives, mais chaque chose en son temps.

PNB-screen-01

Source : Pick’N’Ball

TT : La question fatidique : comment faire grandir et vivre ce projet ? Vous avez une idée précise en tête ?

PNB : Notre but c’est de faire le plus de bruit possible pour que les gens sachent qu’on n’a plus que l’étape financière à valider pour lancer l’application. On veut faire passer le mot, faire en sorte que les gens soient au courant qu’il y a ce projet d’appli en cours, et que dans chaque cercle de basketteur il y en ait au moins un qui reconnaisse le terme Pick’N’Ball. Si ça c’est réussi, on aura déjà accompli un bel objectif et on pourra envisager une campagne de crowdfunding, par exemple.

TT : Je pense qu’il est passé chez nous ! Un dernier message pour la route, allez dites-nous en une phrase chacun comment vous résumeriez le tout.

PNB : Une application pour des basketteurs, par des basketteurs ! Plus jamais de basket seul, ni de groupes Facebook à la con !

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette belle aventure et ses dessous, vous pouvez vous inscrire à leur newsletter, rejoindre leur page Facebook, leur compte Twitter, et leur profil Instagram.

On restera donc en contact avec l’équipe pour voir jusqu’où ira leur projet, sachant qu’il reste dans la même lignée que celle de TT : faire en sorte que le basket grandisse en France. Si cela peut permettre à certains de moins galérer le dimanche aprem, alors pourquoi pas !

Source image : Pick’N’Ball


1 Comment

1 Comment

  1. thependontlie

    14 juillet 2015 à 13 h 39 min at 13 h 39 min

    Bon courage pour eux ! Bonne initiative.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top