Summer League

Jahlil Okafor lance sa petite Summer League : 20 points et 9 rebonds, insolence au poste..!

On en a vu, des débuts ratés ou réussis en Summer League. Des numéro un, deux ou trois de Draft qui se mettent trop la pression pour commencer leur carrière professionnelle : Okafor était très loin de tout ça hier soir…

Pire, c’est limite si on avait l’impression que le produit formé à Duke jouait en tongs tellement il avait l’air à l’aise balle en main. Et pourtant, sur son début de match face aux Spurs, le numéro 3 de la dernière Draft semblait presque désintéressé par cette rencontre, montrant un body language assez moyen pour ses débuts. Gêné par la longueur du duo Cady Lalanne – Livio Jean-Charles, le natif de l’Arkansas n’avait pas l’air vraiment à l’aise dans un jeu aussi bordélique et athlétique. Mauvaise première impression ou patience demandée afin de le découvrir vraiment en seconde mi-temps ? L’option deux sera validée avec le sourire, en voyant Jahlil jouer nettement plus agressivement et commandant déjà des couvertures défensives importantes à cause de sa qualité de passe et sa patience.

Trop imposant, trop doué techniquement et capable de s’en sortir avec deux points malgré les lianes qui viennent déjà le soûler, l’intérieur des Sixers posera sa valise dans la peinture des Spurs et créera quelques ouh et wow dans le public de Salt Lake City. Il faut dire que, comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, ce n’est pas tous les jours qu’on trouve un gamin de 19 ans capable de banquer 2 points presque automatiquement une fois installé au poste. Ne nous emballons pas, il reste encore beaucoup de boulot et il ne s’agissait là que d’un premier test. Sa défense et sa rapidité seront testées prochainement, dans un cadre nettement plus sérieux et compétitif. Mais pour des premières minutes passées face à certains joueurs déjà sous contrat, c’est peu dire si Okafor avait l’air de tous les dépasser en terme de talent et de potentiel. Le tout, sous les yeux d’un Nerlens Noel venu soutenir ses copains et probablement excité à l’idée de jouer aux côtés d’une telle bête.

Le bilan chef ? 20 points à 10/22 au tir, 9 rebonds et 2 contres, 4 balles perdues et des lancers loupés certes mais des moves sublimes au poste. Sauf tempête ou enlèvement, Hinkie ne s’est pas foiré sur ce coup-là.

Source image : YouTube

1 Comment

1 Comment

  1. Willy

    7 juillet 2015 à 17 h 19 min at 17 h 19 min

    NBA Game time indique 18 points 10 rebonds et 4 contres, pas tout à fait la même chose.. confusion ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top