Summer League

Summer League 2015 : Orlando ouvre le parc d’attraction aujourd’hui. Présentation et programme

Comme chaque été, les Summer Leagues reprennent leurs droits pendant deux semaines en juillet même si la free agency bat actuellement son plein. C’est celle d’Orlando qui ouvre la bal dès aujourd’hui. L’occasion pour les scouts et les coaches NBA de venir superviser les rookies qui viennent de se faire drafter, certains sophomores et quelques autres joueurs absolument inconnus mais qui auront ici l’opportunité de se mettre en avant et pourquoi pas de séduire une équipe professionnelle. 

Les hostilités ont débuté à 15h aujourd’hui et dureront jusqu’au 10 juillet (vendredi prochain). En voici la présentation et le programme.

Les équipes présentes

# Brooklyn Nets

Joueurs à suivre : Rondae Hollis-Jefferson et Cliff Alexander

Hollis-Jefferson : drafté par les Blazers puis tradé aux Nets, ce jeune ailier (profil complet ici) a une belle carte à jouer en Summer League. Il peut montrer de quoi il est capable à son coach et tout de suite s’assurer un peu de temps de jeu dans une équipe des Nets qui normalement devrait être très satisfaite des aptitudes athlétiques et du goût pour la défense de son rookie.

Alexander : non-drafté alors qu’il dispose clairement d’un potentiel intéressant, cet intérieur de 2m06 pour 109 kilos n’a pas encore 20 ans et voudra montrer à chaque match que les scouts se sont trompés en ne le choisissant pas le 25 juin dernier.

# Charlotte Hornets

Joueurs à suivre : P.J. Hairston et Frank Kaminsky

Hairston : après une saison rookie compliquée, l’ami P.J. aura à coeur de rappeler à tous quel shooteur il peut être notamment. Hairston doit faire mal en Summer League face à des adversaires qui – pour la plupart – ne connaissent pas la dureté de la NBA.

Kaminsky : drafté en 9ème position par les Hornets, l’intérieur venu du Wisconsin (profil complet ici) traîne avec lui autant d’enthousiastes que de sceptiques. Ces matches de Summer League seront une première occasion de se faire une idée de ce que peut apporter “Franky” sur les parquets de la Grande Ligue.

# Detroit Pistons

Joueurs à suivre : Stanley Johnson et Darrun Hillard

Johnson : choisi en 8ème position par Stan Van Gundy et son staff, ce bon Stanley (profil complet ici) est absolument prêt physiquement pour la NBA. Ces rencontres de Summer League ne feront à priori que le confirmer mais elles seront aussi l’occasion de le voir évoluer, de voir où en est son bagage technique et mental. Les Pistons pourraient bien faire de ce jeune joueur leur titulaire au poste 3 très rapidement…

Hillard : qui ?? Darrun comment ? Il s’agit d’un arrière d’1m98 qui vient de faire un cursus entier chez les Wildcats de Villanova et qui a donc été drafté par les Pistons en 38ème position. L’objectif pour lui : convaincre et décrocher un contrat.

# Indiana Pacers

Joueurs à suivre : Myles Turner et Mantas Kalnietis

Turner : 11ème choix de la Draft, le pivot venu du Texas (profil complet ici) rentre parfaitement dans les plans de Larry Bird et de frank Vogel qui veulent faire joueur les Pacers plus vite. Il est très jeune (il vient d’avoir 19 ans), il est grand (2m11) et très mobile. Le voir face à des intérieurs qui vont vouloir lui rentrer dedans sera très intéressant.

Kalnietis : pour ceux qui ne le connaissent pas, Mantas Kalnietis est un combo-guard d’1m95. Il a 28 ans et il est actuellement l’un des meilleurs joueurs lituaniens. Une sorte de Goran Dragic Balte (et droitier) qui peut tout à fait avoir le profil d’un joueur qui apporte en sortie de banc en NBA à travers son intensité, ses drives et son aptitude à rentrer des tirs.

# Los Angeles Clippers

Joueurs à suivre : Royce White et DeAndre Jordan Nate Wolters

White : éternelle énigme depuis sa draft en 2012, “No Plane” Royce n’a pour l’instant pas eu la chance de pouvoir montrer ce dont il est vraiment capable sur un parquet NBA. Une Summer League réussi peut-être le début de quelque chose surtout chez des Clippers qui cherchent à équiper leur banc…

Wolters : drafté en 2013 par les Wizards mais tout de suite envoyé à Milwaukee où il a réussi quelques bons matches, Nate Wolters a été coupé en janvier dernier par Kidd et son staff. Il est donc actuellement à la recherche d’un contrat. Meneur remplaçant de Chris Paul lui irait très bien mais pourra-t-il concurrencer le fils du Doc ?

# Memphis Grizzlies

Joueurs à suivre : Jordan Adams et Andrew Harrison

Adams : drafté en 2014 par Memphis (22ème), il n’a participé qu’à 34 matches pour sa saison de rookie. La Summer League est pour lui un moyen de se mettre en confiance et de gagner la confiance de son coach. Il est arrière et la concurrence est rude à ce poste chez les Grizzlies qui ont surtout besoin d’un tel joueur pour boucher les trous en sortie de banc…

Harrison : drafté par les Suns et tout de suite échangé contre Jon Leuer le 25 juin dernier, l’ami Andrew a beaucoup à prouver car comme Jordan Adams, il va souffrir de la comparaison sur les postes du backcourt. La polyvalence d’Harrison (poste  1 et 2) peut lui permettre de grappiller des minutes mais à condition de se mettre bien en valeur dès la Summer League.

# Miami Heat

Joueurs à suivre : Justise Winslow et Shabazz Napier

Winslow : il sera bien évidemment l’attraction de l’équipe de Summer League du Heat. Drafté en 10ème position alors qu’on l’attendait plus haut, le swingman (profil complet ici) venu de Duke est “NBA ready” comme on dit. Ses premiers pas dans le milieu professionnel seront scrutés avec la plus grande attention.

Napier : après une première saison difficile où il n’a participé qu’à 51 matches pour un temps de jeu moyen inférieur à 20 minutes, Shabazz revient en Summer League avec la ferme intention de montrer à ses dirigeants et à son coach qu’il peut tenir le choc au sein de la Grande Ligue; Peut-il devenir le remplaçant officiel de Goran Dragic ?

# Oklahoma City Thunder

Joueurs à suivre : Dakari Johnson et Mitch McGary

Johnson : long de 213 centimètres et lourd de 115 kilos, ce pivot qui aura 20 ans en septembre a un coup à jouer pour intégrer le roster du Thunder qui l’a drafté au second tour. L’impact physique du garçon peut valoir le détour.

McGary : après une première saison en dent de scie mais au cours de laquelle il a pu montrer que son talent offensif était bien réel, ce bon Mitch doit prendre cette Summer league comme l’occasion de tourner à 20 points et 10 rebonds histoire de marquer les esprits et de prétendre à plus de temps de jeu dès le prochain exercice.

# Orlando White

Joueur à suivre : Glen Rice Jr

Le fils du MVP du All-Star Game 1997 connaît des débuts en NBA qui laissent penser qu’il aura bien du mal à réussir une aussi balle carrière que papa… Pour autant, son talent est bien réel. Joueur à observer et ce, dès cet été en Summer League.

# Orlando Blue

Joueurs à suivre : Aaron Gordon et Mario Hezonja

Gordon : sa saison de rookie ne fut certainement pas à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un numéro 4 de Draft mais le potentiel athlétique et défensif de ce combo-forward existe réellement. Il n’a pas été aidé par la relative instabilité qui a régné au Magic l’an dernier. Une petite Summer League pour se remettre dans le bain et se monter, voilà exactement ce dont Aaron Gordon a besoin !

Hezonja : numéro 5 de Draft, un potentiel offensif dingue et des aptitudes défensives tout à fait correctes. Mario Hezonja (profil complet ici) sera bien évidemment très attendu en NBA mais aussi dès les premiers matches de Summer League. A lui de prouver que son talent est bien l’égal de son ego.

Le programme (heure française)

Samedi 4 juillet 

15h00 : Miami vs Indiana

17h00 : Detroit vs Orlando White

19h00 : Orlando Blue vs Clippers

21h00 : Charlotte vs OKC

23h00 : Memphis vs Brooklyn

Dimanche 5 juillet

19h00 : Clippers vs Detroit

21h00 : Memphis vs Charlotte

23h00 : Brooklyn vs Miami

Lundi 6 juillet

19h00 : indiana vs Orlando White

21h00 : Orlando Blue vs OKC

23h00 : Detroit vs Miami

Mardi 7 juillet

19h00 : Orlando Blue vs Memphis

21h00 : Brooklyn vs Charlotte

23h00 : OKC vs Clippers

Mercredi 8 juillet

19h00 : Orlando White vs Charlotte

21h00 : Indiana vs Detroit

23h00 : Clippers vs Miami

Jeudi 9 juillet

19h00 : Indiana vs Orlando Blue

21h00 : Brooklyn vs Orlando White

23h00 : OKC vs Memphis

Vendredi 10 juillet

Championship day : les matches auront lieu de 14h à minuit et les affiches ne seront connues que le jeudi soir.

Toutes les rencontres auront lieu sur le terrain d’entraînement du Magic et dureront 4 fois 10 minutes avec des mi-temps de 8 minutes.

C’est donc parti pour deux semaine de Summer Leagues. Les résultats des matches importent peu car ce qui compte pour les coaches et leurs staffs c’est de voir quels sont les jeunes joueurs qui pourraient compléter de manière pertinente leurs rosters. Nous suivrons tout cela de près… 

Source image : basketball insiders


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top