Draft NBA

Mock Draft 2015 : TrashTalk fait le bilan à une semaine de la messe !

mock draft trashtalk

À une semaine de de la grande kermesse, TrashTalk vous offre sa Mock Draft.

Plus que quelques jours avant la grande foire au prospect. Perdu dans les méandres du futur rookie ? Obnubilé par les Finales NBA et complètement  l’ouest pour cette Draft ? Pas de souci, TrashTalk vous offre ses prévisions. À consommer sans modération mais avec beaucoup de recul.

Petite particularité concernant l’édition 2015, quatre cartes magiques seront distribuées sous le fameux tableau qui récapitule les classements de chacun. Une première carte consacrée à celui qui sera bien meilleur que sa place ne le suggère, une deuxième carte coup de coeur donnée au joueur qui met des étoiles dans nos yeux, une troisième carte malchance puisqu’elle pointera du doigt celui qui pourrait se foirer, et enfin une quatrième carte destinée au General Manager qui fera la boulette ultime, celle qui a lieu tous les ans. Vous pouvez bien évidemment proposer vos cartes, votre propre mock, et surtout noter dans vos agendas le rendez-vous immanquable : la Draft commentée en direct le 25 juin, par l’équipe de TrashTalk !

BENJAMIN

BASTIEN

DAVID

ALEX

1 mock draft trashtalk Karl-Anthony Towns

Karl-Anthony Towns

Karl-Anthony Towns

Karl-Anthony Towns
2 mock draft trashtalk

 Jahlil Okafor

 Jahlil Okafor

 Jahlil Okafor

 Jahlil Okafor
3 mock draft trashtalk

Emmanuel Mudiay

Emmanuel Mudiay

Kristaps Porzingis

 D’Angelo Russell
4 mock draft trashtalk

D’Angelo Russell

Willie Cauley-Stein

Willie Cauley-Stein

 Kristaps Porzingis
5 mock draft trashtalk

Justise Winslow

Kristaps Porzingis

D’Angelo Russell

 Justise Winslow
6 mock draft trashtalk

Trey Lyles

D’Angelo Russell

Emmanuel Mudiay

 Emmanuel Mudiay
7 mock draft trashtalk

Mario Hezonja

Justise Winslow

Justise Winslow

 Mario Hezonja
8 mock draft trashtalk

Kristaps Porzingis

Stanley Johnson

Mario Hezonja

 Stanley Johnson
9 mock draft trashtalk

 Myles Turner

Mario Hezonja

 Stanley Johnson

 Willie Cauley-Stein
10 mock draft trashtalk

Devin Booker

Devin Booker

Devin Booker

 Devin Booker
11 mok draft trashtalk

Willie Cauley-Stein

Trey Lyles

Sam Dekker

 Frank Kaminsky
12 mock draft trashtalk

Sam Dekker

Frank Kaminsky

Frank Kaminsky

 Sam Dekker
13 mock draft trashtalk

Stanley Johnson

Bobby Portis

 Myles Turner

 Myles Turner
14 mock draft trashtalk

 Kelly Oubre

 Myles Turner

 Cameron Payne

 Cameron Payne
15 mock draft trashtalk

Frank Kaminsky

 Rondae Hollis-Jefferson

Trey Lyles

 Bobby Portis
16 mock draft trashtalk

 Rondae Hollis-Jefferson

Sam Dekker

 Kelly Oubre

 Montrezl Harrell
17 mock draft trashtalk

Bobby Portis

 Cameron Payne

Bobby Portis

 Trey Lyles
18 mock draft trashtalk

 Cameron Payne

 Kelly Oubre

Jerian Grant

 Jerian Grant
19 mock draft trashtalk

Jerian Grant

Jerian Grant

R.J. Hunter

 Kevon Looney
20 mock draft trashtalk

 Montrezl Harrell

 Montrezl Harrell

Kevon Looney

 Justin Anderson
21 mock draft trashtalk

Delon Wright

Delon Wright

Tyus Jones

 Delon Wright
22 mock draft trashtalk

Justin Anderson

Tyus Jones

 Montrezl Harrell

 Kelly Oubre
23 mock draft trashtalk

R.J. Hunter

Justin Anderson

Christian Wood

 Christian Wood
24 mock draft trashtalk

Tyus Jones

Kevon Looney

Justin Anderson

 Rashad Vaughn
25 mock draft trashtalk

Kevon Looney

 Guillermo Hernagomez

Delon Wright

 Tyus Jones
26 mock draft trashtalk

 Guillermo Hernagomez

Rashad Vaughn

 Guillermo Hernagomez

 Guillermo Hernagomez
27 mock draft trashtalk

Norman Powell

Terry Rozier

 Rondae Hollis-Jefferson

 Rondae Hollis-Jefferson
28 mock draft trashtalk

Rashad Vaughn

 Chris McCullough

Terry Rozier

 Chris McCullough
29 mock draft trashtalk

 Chris McCullough

R.J. Hunter

Jarrell Martin

 Terry Rozier
30 mock draft trashtalk

Cedi Osman

Norman Powell

 Chris McCullough

 R.J. Hunter

Carte Sleeper

# David : Cameron Payne, Jerian Grant et Tyus Jones peuvent être les bonnes surprises de cette cuvée s’ils se trouvent dans un rôle de doublure dans la franchise qui va bien.

# Bastien : Je sens bien Jerian Grant. Pas au point de participer à un All-Star Game ou créer une paire de godasses à son nom, mais dans le genre joueur solide qui peut contribuer tout de suite et tu sais quelles sont ses limites : ça me va.

# Benjamin : Stanley Johnson. Il n’a pas l’air d’avoir beaucoup impressionné lors de ses différents workouts et c’est justement ce qui peut le faire suffisamment chuter pour en faire un sleeper. Sa saison pour Arizona a été solide et son tir bancal peut être réparé. Pas sur qu’il soit beaucoup plus faible qu’un Justise Winslow sur le long terme alors que les différentes previews américaines semblent annoncer l’ailier de Duke comme le top du top au poste 3 de cette Draft.

# Alexandre : Terry Rozier. Gros talent offensif. S’il tombe dans une franchise qui l’utilise en sortie de banc et lui file la balle dans le deuxième quart avec la second unit, le garçon va faire des étincelles à la manière d’un Jamal Crawford. 

Carte coup de coeur

# David : Karl-Anthony Towns fait saliver. L’imaginer en plus encadré par Kevin Garnett, et c’est au minimum une demi-molle qui attend les fans des Wolves. D’autres joueurs ont un beau potentiel “gaule” dans cette promo, comme Russell et Winslow qui peuvent être super excitants à voir jouer. Et Stanley Johnson attend aussi tranquillement dans son coin, avec moins de hype que ses camarades du Top 10, mais pas moins de talent, comme dit au-dessus.

# Bastien : Stanley Johnson, sans hésiter. Oui, y’a beaucoup de boulot techniquement, mais comme Marcus Smart l’an passé toutes les autres cases sont cochées. Typiquement le genre de mec qui peut faire une Jimmy Butler en terme d’évolution. Sinon, je garde un oeil sur Porzingis qui est encore loin physiquement mais parle déjà très bien : ‘c’est pas parce que je suis Européen que je suis soft’, tampon du bureau.

# Benjamin : Karl-Anthony Towns. Difficile pour un fan des Wolves de mettre un autre joueur que “KAT” dans cette case. Son rôle en NBA reste à déterminer mais la palette de skills qui est la sienne et l’attitude qu’il a affiché tout au long de l’année à Kentucky font de lui un choix facile. Dans une NBA qui demande de plus en plus de mobilité et de flexibilité à ses joueurs, Towns sort de l’usine au bon moment et devrait pouvoir s’éclater dès la saison prochaine dans le Minnesota.

# Alexandre : Justise Winslow ! Dans sa façon de scorer, il ressemble beaucoup à James Harden avec cette papatte gauche au toucher de velours et ce haut du corps façon déménageur breton. Il ne lui reste plus qu’à se laisser pousser la barbe. Sinon, Montrezl Harrell : l’un des joueurs les plus athlétiques et physiques de cette draft (et il y a du gros client cette année !!). Un peu trop petit pour le poste 4 mais il a l’air tellement plein d’énergie et de détermination qu’il saura combler ce manque de centimètres…

Carte Bust

# David : Myles Turner. Trop jeune, pas assez mature. S’il y a du potentiel sur le long terme, il sera le lottery pick le moins productif. Dans le même registre, Kelly Oubre n’est pas mal non plus. On met une petite pièce sur Sam Dekker, qui pourrait bien proposer un profil à la Nik Stauskas. De quoi intéresser les Kings pour réussir à drafter en trois ans le Canadien, McLemore et Dekker ?

# Bastien : Pareil, Myles Turner. Sinon, un peu de mal à imaginer Kelly Oubre faire vraiment mieux que Xavier Henry par exemple. Bourré de talent mais alors s’il tombe dans une franchise un peu bancale, c’est foutu.

# Benjamin : Sam Dekker. Qui dit ailier athlétique et polyvalent peut aussi vouloir dire ailier mauvais en rien mais sans véritable spécialité. Il faisait un peu de tout du coté de Wisconsin mais brillait plus par ses qualités athlétiques que par sa technique. 35% à trois points et 69% aux lancers francs en moyenne sur ses trois saisons pleines en NCAA, ça fait pas forcément rêver par exemple. Il a beaucoup de travail devant lui pour espérer devenir un pro accompli et pas un tourneur de serviettes.

# Alexandre : Frank Kaminsky. Oui, oui, il est technique et plutôt mobile mais, aujourd’hui, pour véritablement s’imposer en NBA avec des qualités athlétiques et physiques de pongiste telles que les siennes, il va lui falloir vraiment crever l’écran en attaque parce qu’en défense et au rebond, la plupart des arrières peuvent venir lui monter dessus ! N’est pas Nowitzki qui veut… 

Carte General Manager

# David : Sam Hinkie va niquer toute la Draft. En prenant une fois de plus un intérieur – choix non seulement dicté par son esprit malade mais aussi par les souics physiques de Joel Embiid – Il laisse passer D’Angelo Russell en prenant Porzingis. Phil Jackson surenchérit en prenant WCS plutôt qu’un des deux meneurs annoncés dans le Top 5 et Orlando se retrouve à récupérer Russell pour tenter de le trader contre un poste 4. Vivek, égal à lui-même prend un autre mec qui a besoin de la balle dans les mains avec Mudiay ou Russell. Les Nuggets restent eux-aussi aux aguets, prêts à envoyer de la merde si les franchises précédentes n’ont pas envoyé du gros troll avant eux.

# Bastien : Les rois des embouteillages. Et plus particulièrement, Charlotte, Utah ou Sacramento. On a vu Ben McLemore barrer Nik Stauskas, on a vu Cody Zeller barrer Noah Vonleh, on a même eu Trey Burke qui tacle Dante Exum : ce serait cool que certains GM voient vraiment ce qui manque dans leur équipe, plutôt que de taper dans le meilleur potentiel disponible. Cette année, je mise lourd sur Denver qui va nous prendre un bon 2-3, histoire de bien bloquer Gary Harris. Un classique.

# Benjamin : Vivek Ranadivé. Certes, il n’est pas officiellement GM de sa franchise mais c’est tout comme. On appris il y a peu qu’il était à l’origine du choix de Nik Stauskas lors de la Draft 2014 alors que tous ses conseillers banquaient sur Elfrid Payton. On attend donc avec impatience le prochain coup de cœur de “King Vivek”, grand manitou de Sacramento. Il est littéralement capable de sélectionner n’importe quel joueur restant avec son sixième choix de Draft jeudi prochain, avant de virer tout son staff dans la foulée pour ne pas avoir été d’accord avec lui.

# Alexandre : Sam Hinkie. Sa stratégie de tanking et de récupération de tours de Draft – quitte à continuellement défoncer le roster même quand il commence à y avoir une équipe qui se crée – commence à sérieusement devenir ridicule ! Qu’on ne vienne pas me dire que le gars cherche la perle qui va complètement relancer sa franchise, que le gars vise vraiment haut en fait, etc, etc… Sam Hinkie fait n’importe quoi, il ne construit rien et il serait temps qu’il s’en rende compte car les fans du Wells Fargo Center vont finir par se lasser de voir de la D-League.

Source image : 247sports.com

8 Commentaires

8 Comments

  1. Demarcus_Divac

    juin 18, 2015 à 10:14 at 10:14

    Vivek n'est pas celui qui a mis Nik sur la table les amis c'est Malone qui le voulait et le suivait depuis son arriver à Michigan. Bon il a fait d'autre connerie certes mais là il est pas tout seul ^^

  2. Elfrid Payton

    juin 19, 2015 à 9:14 at 9:14

    Je signe de suite pour la mock de David ! D’Angelo Russell au Magic !

  3. SteveFrancis

    juin 19, 2015 à 9:16 at 9:16

    Je signe de suite pour la mock de David ! D'Angelo Russell au Magic !

  4. TonyNBA24

    juin 19, 2015 à 11:49 at 11:49

    J'ai quand même l'impression que cette année plus que les autres, mis a part les deux premiers le reste peux être chamboulé a tout moment… Je n'arrive vraiment pas a me décider sur un top 10 bien définis.

    Hs: Allez jettez un oeil a ma chaîne youtube en tapant Tony nba24 ou en allant sur ce lien https://www.youtube.com/watch?v=vHdJpAG95pQ

  5. Corleone

    juin 19, 2015 à 10:39 at 10:39

    Perso j’attend cette draft avec impatience ! Je rêve d’un D’angelo Russel étant fan des Knicks. Ce mec a du talent et Phil l’apprécie ! ( espéreront que Hinkie prenne sont big man annuel et que Captain Zero ne porte pas le maillot au 3 étoiles ). Les qualités athlétiques et la comparaison avec John Wall ( dont je doute fortement ) de Munday me font saliver, il ne faut pas oublier que le mec avant de bouger en Chine, il était annoncé deuxième choix derrière Okafor. Porzingis ? Peut être une bonne surprise mais il va en falloir des grosses pour le drafter dans le top 5 quand on sait que le sosie du barbu dans le scoring n’est pas loin. Towns, un passionné comme il n’en pousse qu’à NY. Il est long, il a du shoot, des défenseurs de cercle avec du potentiel des deux cotés sont une espèce en voie de disparition. Bref la nostalgie d’un espoir de first pick a la loterie… Je me demande même si il ne s’entraîne pas déjà avec Garnett ! ( Peut être pour ça que le grand refuse ces workout… ).
    Pour la petite surprise je met mon billet sur Cameron Payne même si Trey Lyles me fait toute autant d’effet ! Ce Sophomore et ce Freshman vont vous étonnez !

    And a four pick of 2015 nba draft… The New York Knicks select …………. : RDV LE 25 JUIN !

    • Mr_Krim33

      juin 22, 2015 à 5:59 at 5:59

      Toute facon je pense que ca sera soit Russel soit Mudiay et les deux sont tres bon… je vois pas personellement Porzingis passer devant ceux-là a priori

  6. David

    juin 20, 2015 à 1:50 at 1:50

    Vous prenez du crack ou? Le seul mock draft qui fais un peu de sens est celui de Alex. Mudiay en 3??? Cauley Stein en 4?? Russel en 6?? ahaha

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top