Draft NBA

Le workout de Terry Rozier : fournisseur officiel de punchlines chez Monceau Fleurs

Terry Rozier

Terry Rozier sort d’une belle saison du côté de Louisville, mais on se demande si ce sera assez pour devenir un vrai client en NBA : offensivement, y’a ce qu’il faut.

Voilà un nom de famille qui devrait égayer nos matinées pour les années à venir. Formé à Louisville, le Rozier devrait piquer bien comme il faut s’il pousse dans un milieu ensoleillé.

On pourrait continuer pendant des heures tellement l’arrière ouvre de nouvelles portes du domaine de la création, le vocabulaire des horticulteurs n’ayant pas vraiment évolué en NBA depuis le départ de Wayne ‘Tree’ Rollins. Pour revenir aux choses sérieuses, on lâche le sécateur pendant quelques secondes afin d’applaudir à deux mains la nouvelle pépite de Rick Pitino, un passionné des arceaux qui a quand même claqué plus de 17 points de moyenne en NCAA l’an dernier. Très propre techniquement, assez athlétique et surtout agressif de nature, le Rozier tentera de pousser encore plus vite chez les pros où certaines franchises proposent de l’engrais plutôt efficace. On pense notamment aux Cavs qui semblent actuellement positionnés pour le prendre, ou le duo Bulls-Mavs avant eux. Meneur de poche capable de scorer avec bonheur, son avenir tourne plutôt autour de Darren Collison et Trey Burke plutôt que le séquoia ou les géraniums. Promis on arrête, c’est uniquement l’échauffement avant sa Draft le 25.

Source image : YouTube

2 Commentaires

2 Comments

  1. Yesicaen

    juin 18, 2015 à 4:54 at 4:54

    Futur joueur des bulls pour former un duo épique avec D.Rose

    • Giovanni_TrashTalk

      juin 18, 2015 à 5:33 at 5:33

      Haha belle !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top