La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 21: qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

TrashTalk 21

TrashTalk créée son propre trophée de la plus grande gueule, et on vous retrouvera de façon hebdomadaire afin de vous donner la parole.

Aucune star de la ligue cette semaine dans notre classement du TrashTalk de la semaine et malgré tout, on a encore quelques belles pépites à vous proposer. Déjà, sachez que la nouvelle génération vous proposera du lourd : entre Mario Hezonja et les Kentucky Wildcats, les jeunes ont des balls énormes. On prendra la DeLorean pour faire un tour sur le tournage de Space Jam il y a de cela 15 ans, puis on terminera avec David West pour qui le monde s’arrête aux USA. Let’s go !

Le vainqueur de la semaine passée : MC Dame

MC Damian Lillard

MC Damian Lillard

Rarement une victoire a été aussi écrasante que dans le TrashTalk Award de la semaine passée. Avec environ 65% des voix, Damian Lillard n’a pas eu de concurrence et a explosé les compteurs. On n’en attendait pas moins de lui. Retrouvez l’intégralité de l’édition précédente en cliquant ici.

Candidat n°1 : Mario Hezonja se voyait déjà en haut de l’affiche 

Mario Hezonja

Pressenti pour être choisi entre la 7ème et 10ème position de la prochaine Draft, Mario Hezonja est en pleine confiance. S’il est loin d’être un cadre au FC Barcelone, où il joue actuellement, le Croate a pourtant confiance en lui. Beaucoup. Trop ?

Il a ainsi expliqué à un journal sportif croate qu’il devrait être choisi non pas comme lottery pick de la prochaine Draft, mais carrément en première position devant des mecs comme Karl-Anthony Towns, Emmanuel Mudiay, Jahlil Okafor ou D’Angelo Russell. Alors déjà, on sentait qu’il voulait être nominé pour le TrashTalk Award. Quand il a ensuite déclaré pouvoir poser des dunks plus fous que ceux de Zach LaVine sans aucun problème, on s’est dit que Maurice Mario poussait le bouchon un peu trop loin. Non ?

Candidat n°2 : Il vaut mieux éviter de trop chatouiller un chat sauvage…

Kentucky Wildcats

Grosse hype du moment ou meilleure équipe universitaire de tous les temps ? On aura la réponse bientôt. En attendant, les Wildcats n’ont toujours pas perdu un seul match cette saison en NCAA. Et si la plupart de l’équipe jouera bientôt en NBA, on peut déjà être rassurés sur un point : ils en ont bien compris les codes.

Jeudi, ils rencontraient West Virginia lors du Sweet 16. Et figurez-vous qu’un joueur adverse leur a donné juste assez de motivation pour passer ce tour sans difficultés. Ce joueur, c’est Daxter Miles Jr :

“Bravo à eux pour être arrivé à un bilan de 36-0, mais demain ils seront  à 36-1. Je ne crois pas qu’ils aient rencontré une équipe comme la notre. Selon moi, ils ne jouent pas dur. Pour moi, ils ne jouent pas aussi “dur” que nous. Personne n’est invincible et leur heure viendra, et je pense que nous allons les sortir.”

Pour ne pas s’encombrer, Kentucky menait à la mi-temps 44-18. Le match s’est terminé sur le score de 78-39. Vous voulez les réactions d’après match des Wildcats ? C’est parti :

“On a joué dur :)” Andrew Harrison

“36 et une victoire” Devin Booker

“Tout le monde était chaud. On voulait jouer et faire une déclaration, et après tout ce qu’ils ont dit, on n’a pas voulu répondre. On laisse notre jeu parler pour nous. Je pense que ça a suffit, comme déclaration.” Dakari Johnson

“Voilà ce qui arrive quand les gens essaient de nous sortir le TrashTalk. On a voulu leur prouver quelque chose. On voulait faire une déclaration.” Aaron Harrison

“Je savais que ça allait finir comme ça. On en a parlé toute la journée – venir et les démolir pour toutes les c*nneries qu’ils avaient dites. Dire qu’on allait finir à 36-1 – on se disait que c’était n’importe quoi. Notre plan était de détruire leur esprit. De les battre par 50 points pour nous avoir manqué de respect.

S’ils avaient fermé leurs bouches, ça ne se serait peut-être pas passé comme ça.” Tyler Ulis

De son côté, Daxter Miles JR a passé une mauvaise soirée. Chambré par les fans adverses, il a balancé deux briques aux lancers francs alors que les fans des Wildcats scandaient son nom. Depuis jeudi, il a disparu de la circulation. Son tweet a été supprimé et son compte n’a pas connu de nouvelles publications. On doit s’inquiéter ?

Candidat n°3 : Michael Jordan, acteur ou pas, il s’en bat les c******s

Michael Jordan Space Jam

Selon votre âge, vous ne connaissez peut être pas Keith Gibbs. Cet acteur a joué dans tous les films de basket des années 90 et a participé au tournage de Space Jam. Mieux, il a même participé à des pick-ups games organisés par son Altesse lors du tournage avec la crème de la crème : Grant Hill, Reggie Miller, Charles Barkley…et donc Michael Jordan. Et si on savait ce dernier chambreur sur les parquets, sachez qu’il l’était également avec des non-professionnels :

“(…) Oui, donc Jordan… Je devais défendre sur Reggie Miller et Michael Jordan dans deux matches consécutifs. C’était horrible. J’étais ami avec Chris Mills et Tracy Murray – nous étions allés à quelques camps ensemble. Sur une action, je change sur un écran et je me suis retrouvé sur Jordan  parce que Chris me lance « Keith, tu le prends ». Il a rentré un shoot de 11 mètres sur ma tête. C’était absurde : avec une jambe en avant, la langue sortie, tout le bordel… Il a marqué un jumper de 11 mètres et il m’a lancé « dégage de ce putain de terrain. » Keith Gibbs

Quand on connait un peu la personnalité du GOAT, on ne peut que se délecter de ce genre d’anecdotes. Comme quoi il n’était pas seulement le maître en termes de jeu, mais aussi de TrashTalk. Vous pouvez retrouver l’article dans son intégralité ici.

Candidat n°4 : David West ne comprend pas ce sport où on joue au ballon avec les pieds

David West Pacers

Comme quoi, on peut être sportif de haut niveau et ne pas forcément reconnaître ses pairs. C’est ce qui s’est passé avant la rencontre entre les Wizards et les Pacers. Présent à Washington avec la sélection d’Argentine, Lionel Messi vient saluer son compatriote Luis Scola dans le locker room.

Sauf que chez les Pacers, David West n’aurait eu aucune idée de son identité et aurait même pu lui demander de lui ramener une bouteille de Gatorade, tel un vulgaire ball boy. C’est ce que Candace Buckner, journaliste d’Indiana, a rapporté sur son compte Twitter.

Tweet David West

 

Alors que tous les Pacers prennent des photos avec Lionel Messi, ne comptez pas sur David West pour en faire de même. lorsqu’on lui a demandé s’il allait rencontrer la star : “C’est qui ?”
– Moi : “Lionel Messi”
– David West, imperturbable : “Qui est Lionel Messi ?”
– Moi : “La plus grande star au Monde”
– David West, indifférent : “Il fait quoi ?”

Sans doute plus intéressé par le catch ou la WWE, David West semble ne pas branché football. Et franchement, il nous a bien fait marrer. Pas vous ?

Voilà, c’est fini pour cette semaine et comme d’habitude, vous avez jusque samedi prochain pour départager ces  4 candidats ! 

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top