NCAA

Qui veut gagner des millions : les conseils en “Bracketologie” de chez TrashTalk !

Comme chaque année, en ce National Bracket Day, les fans, médias, experts, personnalités… s’en donnent à cœur joie pour remplir leur Bracket, c’est-à-dire de pronostiquer tous les matchs du tableau de la March Madness. 67 matchs à pronostiquer pour presque aucune chance de réussir. Envie d’impressionner vos potes et de gagner le gros lot associé à un pronostic parfait ? TrashTalk vous donne les clés de la réussite.

Les choses à faire

1 : Faites quelques recherches sur la forme actuelle des équipes et sur le type d’équipes contre lesquelles elles sont le plus à l’aise ou au contraire, le moins à l’aise.

2 : N’éliminez pas trop vite les #1, ils vont souvent au Final Four,  et l’un des quatre favoris est même relativement souvent sacré champion.

3 : Prévoyez quelques upsets, surtout au premier tour. Le Round Of 64 réserve toujours quelques surprises, misez sur quelques upsets pour les équipes les plus fragiles.

4 : Par exemple, il arrive assez régulièrement qu’un #12 passe un #5. Essayez de le mettre une fois (et une seule) dans votre bracket.

5 : Privilégiez les équipes avec des lignes arrières solides et un bon coach : ce sont là deux des éléments les plus importants dans la March Madness (cf Uconn).

6 : Kentucky et Wisconsin sont les deux grands favoris de l’année avec tout ce qu’il faut pour aller loin : ne les éliminez pas trop vite, voire pas du tout.

7 : Peu importe le seed, une équipe en forme gagnera contre une équipe trop fragile : c’est ça, la loi de la March Madness !

8 : Faites particulièrement attention à ce que vous faites à partir de l’Elite Eight : ça serait dommage d’arriver jusque là avec un bracket parfait et de perdre ensuite…

9 : Prévoyez 8 upsets, les statistiques montrent que la moyenne est de huit surprises par an… Fiez-vous aux maths !

10 : Regardez bien le bilan de conférence, il en indique plus que le bilan annuel.

Les choses à ne pas faire

1 : N’allez pas trop loin avec une équipe moyennement seedée : Uconn était un cas particulier, et de tels rushs sont très rares.

2 : Ne vous fiez pas aux seeds : la March Madness réserve toujours des upsets et les favoris ne sortent pas toujours gagnants.

3 : Surtout, ne prévoyez pas les quatre #1 au Final Four. Ça n’arrive presque jamais : les maths n’expliquent pas tout, malheureusement.

4 : Ne réfléchissez pas trop. Soyez fous, prévoyez des upsets improbables et vous en serez d’autant plus fiers s’ils s’avèrent être réels. De toute façon, vous ne gagnerez pas le million.

5 : Pas trop improbables quand même. Duke l’année dernière était un cas particulier et a fait tomber bien des brackets. Soyez fous, mais pas trop. De toute façon, vous ne gagnerez pas le million.

6 : Ne pariez pas sur les équipes que vous aimez seulement parce que vous les aimez. Le coaching staff ne regardera pas votre bracket, et faire gagner votre équipe n’aura même pas fait plaisir à l’université.

7 : Ne faites pas avancer vos #4 trop loin, au moins l’un d’eux tombent en général avant le Sweet 16.

8 : Si vous faites gagner un seed bas contre un seed haut (un 13 contre un 4 par exemple), ne le faites que dans une seule région pour ces seeds.

9 : N’éliminez aucun #1 au premier tour : les #16 sont des bras cassés et n’ont jamais été capables de nous mettre en trans…

10 : Ne négligez pas le ranking d’avant-saison : il est bien différent du ranking actuel et pourtant en dit beaucoup sur les capacités des équipes !

Pour les plus fidèles aux mathématiques, trouvez ici un tableau interactif vous donnant la probabilité de victoire de chaque équipe à chaque tour.

Le Bracket de TrashTalk

Bracket TrashTalk

Le Bracket gagnant de TrashTalk

N’oubliez pas de remplir votre propre bracket en respectant nos conseils avisés en cliquant ici. Envoyez nous vos finalistes et votre champion !

Pour les plus chanceux (et flemmards) d’entre vous, vous pouvez cliquez sur “Auto-fill” pour que votre bracket se remplisse automatiquement. On ne sait jamais…

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez remplir votre bracket et tenter de décrocher le gros lot, tout en sachant que vous n’avez aucune chance de gagner. MAIS, au cas où, et en sachant que nos conseils n’y seront pas pour rien si cela arrive, la somme sera bien évidemment partagée en deux : 60/40. Bonne chance !


3 Commentaires

3 Comments

  1. BigBallsBosh[SH32]

    17 mars 2015 à 23 h 08 min at 23 h 08 min

    J'ai rempli et je vous filerai rien, mais je crois qu'on peut pas jouer de manière internationale ahah

  2. Roberto

    18 mars 2015 à 13 h 02 min at 13 h 02 min

    J'ai été fou en mettant Notre Dame en champion et aucune #1 dans le Final Four…

    • Noé

      18 mars 2015 à 14 h 11 min at 14 h 11 min

      Notre Dame est en grande forme et peut créer la surprise comme dans l'ACC.. De là à être champion, pas sûr ! Dans le pire des cas, ça nous fait toujours une chance de plus de partager le gain ! 😀

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top