La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 17 : qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

TrashTalk award 17

TrashTalk créée son propre trophée de la plus grande gueule, et on vous retrouvera de façon hebdomadaire afin de vous donner la parole.

Après deux semaines d’absence, le TrashTalk Award revient avec 5 nouveaux (ou anciens) candidats venus tenter leur chance pour remporter un nouveau trophée. Rajon Rondo, Kevin Durant, Kobe Bryant, Isaiah Thomas ou encore Zach Randolph, qui remportera cette bataille ? A vous de choisir. 

Vainqueur de l’édition passée : Kevin Durant pour l’ensemble de son oeuvre

Kevin-Durant-KD-VII-7-Elite

Vous avez été nombreux à aimer Kevin Durant (même s’il a du se faire taper sur les doigts par ses sponsors depuis) pour son florilège de TrashTalk il y a de cela deux semaines. Il remporte donc l’édition malgré une belle concurrence.

Candidat n°1 : Kevin Durant… damn, mais il est partout ce mec !

Kevin Durant

Kevin Durant
Source : : Corey Sipkin – New York Daily News

Il avait promis de se calmer. Mais seulement avec les journalistes. Et blessé, on peut imaginer qu’il s’ennuie sur le banc, surtout quand Russell Westbrook ne lui retourne pas ses high fives (on voit qui porte la culotte, à OKC..). Alors quand son ancien coéquipier Reggie Jackson a pris la route du Michigan, le MVP en titre a pris des gants pour éviter de passer pour un grand méchant, mais a tout de même eu envie de lâcher une petite punchline rien que pour lui :

On sentait que tout le monde était investi, sauf  un gars. – Kevin Durant

Si ce n’est pas excessivement dur, on espère que cette pique aura suffisamment titillé l’orgueil du nouveau meneur de Stan Van Gundy pour qu’il donne tout lorsqu’il rencontrera son ancienne équipe.

Candidat n°2 : Kobe, Kobe, encore Kobe

Kobe Bryant @ Jimmy Kimmel

Kobe Bryant @ Jimmy Kimmel

Vous avez remarqué que ce sont souvent les mecs blessés qu’on entend le plus ? Et bien forcément, Kobe a du temps à tuer d’ici la retraite prochaine saison. Il en a ainsi profité pour lâcher quelques mots mignons sur Dwight Howard (encore). A la question de savoir s’il regrettait quelque chose lors du passage du Big Softie, Kobe a répondu :

“Zéro. Absolument zéro. Rien », assurait le n°24 des Lakers. « Écoutez, j’ai appris comment être un leader en regardant Magic (Johnson), (Larry) Bird, Michael (Jordan) et ce genre de personnes. Ils étaient implacables, ils étaient impitoyables. J’ai la responsabilité de donner les clés du royaume au prochain mec qui va diriger l’organisation des Lakers pour les prochaines années et il doit avoir ce même ADN. Je ne peux pas m’excuser.”

Enfin,  il a également lâché un facepalm magnifique (niveau 100) au Jimmy Kimmel Show après que son hôte lui ait montré la jovialité exacerbée de ses coéquipiers après une victoire face à Boston (à partir de 1″35). Epique :

 Candidat n°3 : Isaiah Thomas trouve que la vengeance est un plat qui se mange chaud

Isaiah Thomas fixe le banc des Suns

A quelques heures de la deadline, les Suns ont chamboulé une grosse partie de leur effectif. Parmi eux, un sympathique meneur qui venait d’être charmé l’été précédent. Et puisque les belles promesses n’ont pas tenu l’hiver, Phoenix a décidé de s’en séparer pour faire de la place à Eric Bledsoe.

Et le lutin a eu rapidement sa vengeance. Confronté avec sa nouvelle équipe des Celtics à ses anciens potes, il a eu suffisamment de cojones et de jeu pour prendre en main l’action décisive, rentrer le tir et toiser longuement son ancien banc. Parfois, le meilleur TrashTalk se passe de paroles… ce que ne semble pas avoir compris son ancien GM.

Candidat n°4 : Rick Carlisle a arrêté les jeux de société avec Rajon Rondo

NBA: Portland Trail Blazers at Dallas Mavericks

Il y a peu, Rick Carlisle se prenait une trempe par Rajon Rondo au Puissance 4. Depuis, pas certain que les deux hommes aient encore envie de jouer ensemble. La situation se détériore entre les deux parties, tant et si bien qu’ils se sont échangés des mots assez violents et que le meneur a été suspendu un match. Il est content de sa recrue, Mark Cuban ?

Candidat n°5 : Zach Randolph fait péter les plombs d’un DeMarcus un peu fragile

Zach Randolph vs DeMarcus Cousins

Zach Randolph vs DeMarcus Cousins

C’est fait, on peut le dire, la saison des Kings est foutue. Sans doute à cause d’un management au QI Basket pas bien élevé et d’un propriétaire qui gère sa franchise comme un magasin de meubles. Du coup, DeMarcus Cousins a les nerfs et lors de la rencontre face aux Grizzlies, c’est Zach Randolph qui en a profité en lui rentrant un peu dedans. Malgré tout, les Kings gagneront cette rencontre mais on en connait un qui doit être pressé de partir en vacances…

Voilà, c’est fini pour cette semaine ! Parmi ces 5 candidats, lequel mérite le plus le trophée de cette semaine ? On vous laisse une semaine pour voter, et on dépouille les urnes le week-end prochain !

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...

Source image : montage

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top