La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 15 : qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

On a beau être un week-end All-Star, on a toujours quelques perles à vous proposer en termes de TrashTalk ! Cette semaine, Kevin Durant est toujours énervé, James Dolan se remet à la boisson,  Karl Malone veut régler ses comptes et Rick Carlisle n’est pas doué en jeux de société.

Vainqueur de la semaine dernière : Russell Westbrook et son regard assassin

Kevin Durant et Russell Westbrook

Vous l’aimez votre Russell Westbrook, hein ? En plus de continuer à sortir des statistiques venues de Mars, le monstre du Thunder n’a plus besoin que d’un regard pour vous faire chavirer. Il l’emporte donc avec 58% des voix dans l’édition de la semaine dernière.

Candidat n°1 : Kevin Durant est chaud bouillant

Kevin-Durant-KD-VII-7-Elite

Et forcément, quand c’est pas l’un, c’est l’autre. Cette semaine, Kevin Durant était bien chaud et se retrouve nominé pour l’ensemble de son oeuvre : traiter un journalistes sur les réseaux sociaux parce qu’il a dit du mal de l’un de ses potes ? Check. Menacer tous ceux qui osent émettre un doute sur sa participation au All-Star Game en leur proposant un one on one pour leur remettre les idées en places ? Check.

Mais le plus beau, il a eu lieu lors de la rouste infligée par le Thunder aux Clippers : après un jumper, Chris Paul toise le banc d’Oklahoma City sur lequel se trouvait le MVP en titre qui prenait un peu de repos, vu l’écart assez important. Réponse immédiate :

“Mec, t’as 20 points de retard.”

Magnifique TrashTalk. Surtout quand c’est envoyé à Chris Paul.

Candidat n°2 : James Dolan et sa relation épistolaire troublante avec un fan

James Dolan

On apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces. Le dicton dit vrai et ici, on apprend pas à James Dolan à faire du TrashTalk. Déçu par les faibles performances des Knicks ces dernières années, un fan a eu la bonne idée de faire part au propriétaire des Knicks de ses espoirs déçus, tout en pointant du doigt son management aussi bien pensé qu’une construction Duplo d’un enfant en bas âge.

“En tant que fan des Knicks depuis plus de 60 ans, je suis tout à fait embarrassé par votre gestion des Knicks. Évidemment, l’argent n’est pas la seule chose. Vous avez fait beaucoup d’affaires complètement ridicules avec la franchise. S’il vous plait, arrêtez.”

Du coup, James Dolan a décidé de sortir la sulfateuse. En tant que digne représentant des mecs un peu susceptibles et rancuniers (Charles Oakley peut en témoigner), il lui a répondu de suite. Et ça suinte bien la haine.

“Monsieur Bierman, vous êtes une personne triste. Pourquoi quelqu’un écrirait une lettre aussi haineuse ? Je fais juste une supposition mais je parie que votre vie est un gâchis et que vous êtes un haineux aigri. Qu’avez-vous fait que l’on puisse considérer positif ou bien ? Rien, je présume. En fait, je parie que vous êtes une force négative pour tous ceux qui rentrent en contact avec vous. Vous avez probablement rendu votre famille misérable. Vous êtes peut-être alcoolique. Je fête mon 21e anniversaire de sobriété. Vous devriez essayer, peut-être que cela vous aidera à devenir une personne utile. Dans le même temps, commencez à supporter les Nets car les Knicks ne veulent pas de vous.”

Candidat n°3 : Karl Malone aimerait affronter Kobe sur un ring

Utah Jazz

L’histoire remonte à 2004. Alors véritables amis, les deux hommes viennent de prendre cher en finales NBA face aux Pistons. Et selon les rumeurs, le 23 novembre lors d’un match à domicile, le Mailman aurait tenu des propos inappropriés à la femme de Kobe. Chose qu’il continuera à dénier. Malgré tout, la rupture entre les deux hommes a bien eu lieu, Karl Malone refusant de se justifier pour ne pas être “une star dans un nouveau feuilleton Bryant”.

Vous vous demandez sans doute pourquoi on vous ressort les archives aujourd’hui. Et bien, parce que finalement, Karl Malone s’ennuie à la retraite et aimerait bien régler ses comptes. D’ailleurs il a appris que Kobe était blessé, et vu que prudence est mère de sûreté…

“On a eu un petit problème. Je n’en tiens pas rancune… J’aime les Westerns. Les vieux westerns. A l’ancienne, quand vous aviez un contentieux, vous n’y alliez pas avec les flingues et les couteaux… on se retrouvait entre nous, sans caméras et on se mettait dessus. Pour en finir.

C’est une offre qui tient toujours. Ecoutez, je ne veux pas de problèmes. Les gens disent ce qu’ils veulent et c’est bien. Je fais 2,06 mètres et 123 kilogrammes, pour être exact. Je ne suis pas dur à trouver. Je ne veux pas de problèmes. Mais si quelque chose doit être réglé…”

Candidat n°4 : Rick Carlisle est mauvais perdant

Rick Carlisle

Rick Carlisle
Source : Getty Images

Vous connaissez le jeu Puissance 4 ? Et bien, figurez-vous qu’en NBA, Rajon Rondo a la réputation d’être un pro. Il n’aurait perdu qu’une fois face à un prodige de 12 ans, avant de s’assurer de lui faire regretter l’affront en l’enchaînant pas moins de cinq fois, après ça.

Sauf que Rick Carlisle n’était pas au courant, et s’est laissé prendre au jeu. Evidemment, le cousin de Jim Carrey a perdu. Mais comme Rondo avait fait pleurer le gamin de douze piges, lui aussi s’est assuré de blesser l’amour propre de son poulain. Il s’en est d’ailleurs vanté à ESPN :

“Il était tout excité après. Je lui ai dit d’apprendre à rentrer un shoot.”

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...

Voilà, c’est fini pour cette semaine ! Parmi ces 4 candidats, lequel mérite le plus le trophée TrashTalk de cette semaine ? On vous laisse deux semaines pour voter, les Awards prennent quelques vacances !

 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top