La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 14 : qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

On a beau approcher du All Star Break, les joueurs de la ligue continuent à bosser sur leurs punchlines et leurs grandes gueules. Cette semaine, Kevin Durant chie sur les journalistes tandis que son pote Russell Westbrook continue sa foison de nominations, Brandon Jennings continue de tweeter et Byron Scott se rappelle de son histoire d’amour avec Jason Kidd. 

Vainqueur de la semaine dernière : les Timberwolves qui oublient Kevin Love

Kevin Love

On a beau avoir squatté un endroit, ramené des brouettes de victoires rebonds, et ne pas avoir la reconnaissance qu’on mérite. Kevin Love en a eu l’amère expérience la semaine passée et vous avez plébiscité la franchise du Minnesota comme auteure de la plus belle punchline de la semaine. Comme quoi, à défaut de remporter des matches, on a de l’imagination.

Candidat n°1 : Kevin Durant oublie la liberté d’expression

Kevin Durant défend Nick Collison

Kevin Durant défend Nick Collison

Kevin Durant aime ses coéquipiers. Il aime bien leur rendre hommage (“Oui, Perk, je croyais que t’étais un gros enfoiré, mais finalement je t’aime bien, t’es cool.”) et n’apprécie que modérément que l’on ne soit pas d’accord avec lui. Quand Nick Collison prolonge avec la franchise de l’Oklahoma pour plus de 8 millions sur deux ans, certains tiquent, et établissent rapidement un lien entre les décisions de la franchise et le manque de succès. Oui, on évite de parler de Scott Brooks aujourd’hui.

Ainsi, Chris Palmer a osé remettre en question ce choix publiquement. Tel le chevalier blanc, Kevin Durant a aussitôt volé au secours de son pote (qui, peut être, n’était même pas au courant) en attaquant véhément le journaliste. S’en est suivi quelques attaques bien senties que vous pourrez retrouver ici. L’honneur est sauf, la street cred du Thunder est gonflée à bloc. Gagner des matches ? Eh, chaque chose en son temps les mecs.

Candidat n°2 : le “Death Stare” de Russell Westbrook

Kevin Durant et Russell Westbrook

En général, le TrashTalk permet de sortir l’adversaire de son match grâce à un vocabulaire bien fourni, quelques insultes et de l’intimidation. Russell Westbrook a réussi à nous sortir une variante. Il est rare qu’une semaine passe sans que l’OVNI des parquets de fasse parler de lui, soit pour ses statistiques ahurissantes et son jeu aérien, soit pour son sens du style ou son comportement sur le terrain.

Cette fois, il semble qu’il ait réussi à foutre la trouille à un de ses coéquipiers sans même lui avoir adressé la parole. Lors d’un temps mort appelé par Scott Brooks (sic), la tortue ninja du Thunder regagne son banc tout en checkant ses coéquipiers. Qui oublie (ou fait exprès) de ne pas taper dans la patte du meneur ? Jeremy Lamb.

On sait que les tortues préfèrent les pizzas, mais notre petit doigt nous dit que Russell ne cracherait pas sur un agneau à la broche en ce moment.

Candidat n°3 : Brandon Jennings continue son chantier sur Twitter

Brandon Jennings

Brandon Jennings

Il n’y a pas à dire, quand on est basketteur professionnel et qu’on est blessé, l’ennui arrive bien rapidement. La semaine dernière, il avait déjà tenté de décrocher le TrashTalk Award, et vous l’en avez empêché. Du coup, pour vous faire kiffer, Brandon Jennings a décidé de s’attaquer à une proie facile : LeBron James.

Et pas sur des dossiers récents, non. Le meneur des Pistons a décidé de sortir les archives du “Chosen One” et de repartir sur “The Decision”. Il aurait même sorti :

“Il a trop tendance à partir quand les choses deviennent compliquées. Il ne s’est jamais accroché. Comme MJ. Magic. Bird. Kobe.”

Mais dis nous, Brandon, ta maman va devoir laver cette vilaine bouche avec du savon, non ? Démagogie, quand tu nous tiens… Allez, si ça ne te suffit pas pour gagner l’Award, on te propose de te lancer dans un beef sur Twitter avec Kevin Durant. Il a l’air d’être assez chaud. Sinon, sur les parquets …?

Candidat n°4 : Byron Scott se remet mal de son aventure avec Jason Kidd

Jason Kidd & Byron Scott

Il y a des histoires qui finissent plus mal que d’autres. On a pu croire qu’à l’époque, Byron Scott avait été viré des New Jersey Nets parce que Jason Kidd l’avait décidé. Vu qu’il n’a rien d’autre à foutre de son année (comment ça, il coache ? Qui ? ), le principal intéressé avait décidé de sortir la sulfateuse devant les journalistes du Wisconsin :

« Il (Jason Kidd) était connu pour être un trou du c*l. »

S’en sont suivis quelques déclarations nous expliquant que, comme l’aurait dit Thierry Roland, les deux hommes “ne passeront pas leurs vacances ensemble”. Triste, surtout quand on a touché deux fois l’extase du doigt et que depuis, le quotidien nous a rattrapé. C’est un peu comme avoir une maitresse super bien gaulée et retrouver sa rombière parce qu’elle a trouvé mieux. On vous laisse deviner quel est le rôle de chacun.

Voilà, c’est fini pour cette semaine ! Parmi ces 4 candidats, lequel mérite le plus le trophée de cette semaine ? On vous laisse une semaine pour voter, et on dépouille les urnes samedi prochain !

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top