NCAA

NCAA Recap – Semaine 12 : la Madness est de sortie avant March

Énorme, incroyable, géniale… Comment qualifier la semaine complètement folle, clôturée par cette soirée du samedi plus palpitante que n’importe quelle autre depuis de début de l’année. Attachez vos ceintures, on débriefe l’une si ce n’est LA meilleure semaine de la saison !

L’actu en bref

On commence avec un record qui vient de tomber en NCAA : celui du plus grand nombre de triple-doubles sur une saison. En mettant 23 points, prenant 12 rebonds et distribuant 10 passes ce samedi, Kyle Collinsworth (BYU) a signé son 5e triple-double de la saison, faisant ainsi tomber le record, en sachant que les passes décisives n’ont été comptées en NCAA qu’à partir de la saison 1983-1984. Mieux encore : il n’est à lui seul qu’à deux TD du total de tous les autres joueurs de la Ligue (7). Le record du nombre de TD dans une carrière universitaire est de six, tenu par le Shaq et Michael Anderson. Collinsworth a encore une saison et demi pour tenter de faire mieux.

Surprise du côté de Duke qui a mit fin à sa collaboration avec Rasheed Suliamon. L’arrière Junior était pourtant un joueur performant avec 7,5 points, 2 rebonds et 1,8 passe pour une vingtaine de minutes en moyenne cette année. Depuis son année freshman, les stats de Suliamon n’ont cessé de baisser. Selon “Coach K”, la raison du départ est une incapacité à se plier aux “standards” exigés par le programme. Il semblerait que le joueur ait eu des problèmes à l’extérieur des gymnases.

Les rosters du McDonald’s All American, match de gala rassemblant tous les meilleurs joueurs de High School ont été annoncés, et autant vous dire que l’affiche est alléchante. Une occasion de voir évoluer les prochaines stars de la NCAA et de la NBA. Le match se tiendra le 1er avril prochain et on y verra, entre autres, Chase Jetter, Jaylen Brown, Antonio Blakeney ou encore Ben Simmons. Trouvez les rosters complets ici.

Surprise également à Kansas State qui a suspendu Marcus Foster, meilleur marqueur de l’équipe avec 14 points de moyenne, et Malek Harris, joueur mineur, pour des problèmes de comportement. Une façon pour le staff de prouver que personne n’est à l’abris et de “donner une bonne leçon”, selon les déclarations.

Enfin, Syracuse nous a offert la plus grosse surprise de la semaine en décidant de ne pas participer à la March Madness ni à aucun tournoi cette saison. La NCAA menant l’enquête sur une infraction au règlement quant aux notes des étudiants-athlètes, la fac a préféré décider elle-même, probablement consciente de son erreur, de se bannir des tournois. Dommage pour une March Madness qui s’annonce extraordinaire.

Les équipes au top

Belle semaine pour les Blue Devils avec deux victoires sur Georgetown puis #10 Notre Dame. Au-delà de la victoire logique (quoiqu’un peu poussive) contre Georgetown, #4 Duke a explosé les Irishes de Notre Dame hier soir avec 30 points d’avance et une performance plus que convaincante de la part de Jahlil Okafor et ses coéquipiers. 90 points et 60% d’adresse, une défense bien en place et, comme d’habitude, un Okafor (20 points, 10 rebonds) dominant dans la raquette, à l’image de cette action (ci-dessous) où le pivot envoie son adversaire au tapis par sa puissance incroyable.

Calendrier difficile également pour #4 Virginia, qui s’en sort bien. Les Cavaliers ne se sont pas laissés abattre par leur défaite contre Duke et ont réagi en s’imposant cette semaine contre #12 North Carolina puis #9 Lousville. Deux victoires extrêmement importantes car les places dans le haut de tableau sont très chères en ACC. Virginia nous a livré deux belles démonstrations de collectif comme à son habitude. Un collectif qui fera sans aucun doute beaucoup de dégâts en fin de saison.

Gonzaga poursuit sa série et vient de gagner pour la 17e fois consécutive. Il ne reste plus que 6 matchs dans la saison régulière pour les Bulldogs avant d’entamer les tournois de fin de saison, et nul doute qu’ils sont capables de tous les gagner. 6 équipes modestes pour une saison presque parfaite. #2 Gonzaga n’a perdu qu’une fois contre Arizona le 6 décembre et, en tant qu’équipe la plus adroite du championnat (53.2% de moyenne), a tranquillement maîtrisé toutes les autres rencontres. Mais après une promenade de santé sans réels défis, seront-ils prêts pour la March Madness ?

Les équipes au flop

Personne ne fait la fête sur le banc de Michigan. La saison catastrophique se poursuit sans que personne ne trouve de solution sur le terrain ou dans le staff. Deux nouvelles défaites cette semaine qui portent le bilan de l’équipe à 12 victoires seulement pour 10 défaites. Michigan et Iowa ont eu raison des Wolverines cette semaine et la semaine prochaine ne s’annonce pas plus facile avec Indiana et Illinois au programme. 9e sur 14 dans la Big Ten, Michigan pourrait bien rater le coche de la March Madness si la tendance se poursuit.

Un seul match au programme d’Arizona cette semaine contre le rival et voisin Arizona State, et un upset en pleine face. Arizona a pris du retard d’entrée de jeu et a tout tenté pour revenir en deuxième mi-temps, sans succès. Arizona State et son incroyable public a tenu le coup et maintenu son avance jusqu’au bout pour décrocher la victoire. Une défaite qui pèse lourd dans la balance pour Arizona, talonné par Utah pour le leadership de la Pac 12.

Notre Dame a du mal dernièrement, avec deux défaites sur les trois dernières rencontres. D’abord contre Pittsburgh la semaine dernière puis contre Duke cette semaine. Au-delà du résultat, la manière est inquiétante : la défense était complètement désorganisée hier soir, et les Blue Devils se sont fait un plaisir d’en profiter. De plus, la faible adresse du moment témoigne d’un problème entre les joueurs pour se trouver sur le parquet. La machine mériterait bien un peu d’huile pour espérer faire un coup dans l’ACC.

Les trophées de la semaine

Player Of The Week : Kyle Collinsworth (BYU) :  18 points (56%), 11 rebonds, 6 passes, 1.5 interception en 34 minutes

Mentions : Marcus Paige (UNC), Jahlil Okafor (Duke), Ryan Boatright (Connecticut), Frank Kaminsky (Wisconsin)

Freshman Of The Week : D’Angelo Russel (Ohio State) :  20 points (39%), 7 rebonds, 5 passes, 2 interceptions en 36 minutes

Mentions : Jahlil Okafor (Duke), Stanley Johnson (Arizona)

La Student Section

Encore une grosse semaine pour les fans. Entre les court storming d’Oklahoma State, California, Arizona State et bien d’autres, la semaine a été bien remplie. Mais on ne parlera que des nouveaux exploits du Curtain Of Distraction, dont nous avons déjà parlé. Ce sont ces fans d’Arizona State qui redoublent d’imagination pour trouver des idées toujours plus déjantées les unes que les autres afin de déstabiliser les adversaires aux lancers-francs. Cette semaine, twerk au menu… en costumes bien sûr !

Les affiches de la semaine

Dimanche : Iowa – #17 Maryland (21h15)

Lundi : #11 Iowa State – #21 Oklahoma (3h)

Samedi : #20 Ohio State – Michigan State (18h), #12 North Carolina – Pittsburgh (18h), #9 Kansas – #19 Baylor (19h), #11 Iowa State – #15 West Virginia (22h), #4 Duke – Syracuse (Minuit), #7 Villanova – #22 Butler (Minuit), #23 SMU – UConn (3h)

Le Top 5 de la semaine

Semaine si prolifique que les choix ont été très difficiles à faire dans notre Top 5 de la semaine… Voici, en bonus, une action qui aurait pu y être, mais qui a finalement été écartée : le contre de Grayson Allen.

 

Eh oui, cette action n’est pas dans le Top 5… Autant vous dire que le Top 5 de la semaine est digne d’un Top 5 du mois !

 

C’est tout pour cette semaine palpitante, qui, espérons-le, est la première d’une longue série. On se retrouve non pas dans une mais dans deux semaines pour le prochain recap, avec quelques beaux matchs à suivre d’ici là pour de nouvelles surprises.

Sources : ESPN, NCAA France, Bleacher Report

Post Scriptum : nous venons à l’instant d’apprendre la disparition, à 83 ans, de l’ancien coach des Tar Heels, Dean Smith, réelle légende de North Carolina. 11 Final Four à son actif et deux titres dont l’un remporté aux côtés de Michael Jordan. Dean Smith était un grand monsieur du basket universitaire et son nom restera à jamais gravé dans l’histoire de la NCAA. RIP.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top