La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 12 : qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

TrashTalk 12

TrashTalk créée son propre trophée de la plus grande gueule, et on vous retrouvera de façon hebdomadaire afin de vous donner la parole.

Lourde semaine en perspective ! La moitié de la saison est passée, on se rapproche du All Star Break, les effectifs se remplissent pour certains, se vident pour d’autres, mais les grandes gueules sont toujours là. Cette semaine, Lance Stephenson se rappelle au bon souvenir d’Indiana, Russell Westbrook se fait chier en interview, Draymond Green trolle James Harden et les 76ers célèbrent un anniversaire.  

Vainqueur de la semaine dernière : Paul Pierce

Paul Pierce

Sans doute trop fans d’Alain Delon, les lecteurs de TrashTalk ont plébiscité Paul “je parle de moi à la troisième personne” Pierce pour son magnifique :

“Chaque équipe sans Paul Pierce est en manque de Paul Pierce. Point à la ligne.” Paul Pierce

Il remporte donc la onzième édition juste devant Mo Williams.

Candidat n°1 : Lance Stephenson n’a pas oublié Roy Hibbert

Lance Stephenson

“Et alors là, j’vous dis pas ce que je lui ai fait avec ma langue, à sa femme !”

La saison passée, des rumeurs avaient pourri les PlayOffs des Pacers. Lance Stephenson, à l’époque joueur d’Indiana, aurait pourri la gueule de son pivot Roy Hibbert. Non prolongé, le fantasque arrière des Hornets a du l’avoir un peu mauvaise, et a quelque peu bousculé son ancienne victime pote lors de leurs retrouvailles.

Franchement, ça vous fait pas penser à la primaire, quand le grand costaud se faisait victimiser par la petite teigne de la classe ? Vient pas nous dire que tout allait pour le mieux dans ton équipe, Larry…

Candidat n°2 : Russell Westbrook qui oublie de mettre le mode bestial sur “off” en sortant du game

Russell Westbrook, OKC Thunder

Russell, déjà prêt pour le bowling de Chris (voir candidat n°5) (Source : fashionbombdaily.com)

Russell Westbrook a non seulement une classe internationale par son côté fashion, c’est également un des joueurs les plus forts et les plus flippants de la planète. Athlétique et complètement fêlé, le joueur a oublié de se calmer après avoir sorti un énorme triple-double.  Il a ainsi rendu un  bel hommage au fameux “Practice” d’Allen Iverson il y a quelques années, en nous sortant tous les dérivés possibles du mot “Execution” en interview. Un peu gênés, un journaliste lui demande alors s’il est enervé par quelque chose. Réponse cinglante :

“Non, c’est juste que je t’aime pas.”

Candidat n°3 : Draymond Green se fout de la gueule de James Harden

Draymond Green

Draymond Green, quand on lui a rapporté les propos de James Harden (Source : USATSI)

Avant de se prendre deux belles taules cette semaine, James Harden était confiant. Trop peut être. Il a d’ailleurs, lors du huddle d’avant match, qualifié les Warriors de “pas si bons” alors qu’ils avaient déjà perdu contre eux plus tôt dans la saison. Alors forcément, quand on prend cher ou encore , il faut s’attendre à un retour de bâton. Et si les Splash Brothers s’en sont chargé sur le terrain, en interview, c’est Draymond Green qui a fait fermer quelques bouches :

“Je pense qu’ils (les Rockets) ont été un peu frustrés ce soir parce qu’on n’est pas si bons que ça. Alors mener comme ça de 20 points à la pause, et pousser encore dans le troisième quart-temps, je suis sûr que c’était un peu frustrant pour eux. On n’est pas si bons que cela, on n’aurait pas dû mener de 20 points à la mi-temps. Mais c’est des choses qui arrivent, pas vrai ?”

“Hum, il a raison. On est encore loin du niveau qu’on aura à la fin de la saison. On doit continuer à s’améliorer et rester en forme et après on se retournera en pensant à ce moment de la saison et on se dira ‘On n’était pas si bon que ça’. Donc, oui, il a raison.”

Retrouvez l’intégralité de l’article ici.

Candidats n°4 : les 76ers participent à un anniversaire

Source : RantSports

Les 76ers, quand ils ont passé commande sur 1001pharmacies.com (Source : RantSports)

A défaut d’avoir de la créativité sur les parquets, les 76ers en montrent en dehors. Ainsi, ils ont profité de l’anniversaire de Jason Richardson, 34 ans cette semaine, pour lui offrir de beaux cadeaux : des couches pour adulte, une robe de chambre et des compotes pour bébé. Ingénieux et drôle. On a hâte de voir ce qu’ils offriront à Joel Embiid !

Jason Richardson

Source : Instagram

Candidat n°5 : la chaîne ESPN qui préfère passer du bowling plutôt que Knicks/Lakers

Chris Paul Bowling

Chris Paul aurait proposé à Melo de venir jouer. Pour de vrai. (Source : NY Post)

Los Angeles face à New York, les Lakers face aux Knicks, Jerry West face à Bernard King, l’Est contre l’Ouest, deux des plus grandes mégalopoles des Etats-Unis face à face, oui… et bah non. Les deux équipes sont tellement à chier cette saison que la grande chaîne ESPN a décidé de déprogrammer la rencontre entre les deux équipes. Et si le programme qui le remplace n’est pas vraiment un match NBA, il a quelques liens avec la ligue, puisqu’il s’agit d’un match de bowling présenté par… Chris Paul.

Alors certes, pas de déclaration tapageuses ou de taillage intempestif, mais cette simple action démontre bien le faible intérêt d’un pays pour deux équipes candidates au premier choix de la Draft. Du trolling de haute qualité.

Voilà, c’est fini pour cette semaine ! Parmi ces 5 candidats, lequel mérite le plus le trophée de cette semaine ? On vous laisse une semaine pour voter, et on dépouille les urnes samedi prochain !

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top