Team Rankings

Power Rankings TrashTalk – Semaine 5 : les Sixers quittent la 30ème place, Dieu existe bien !

couverture

Nouvelle édition du Power Rankings, avec des changements en tête et en fond de classement : cela semblait impossible, mais les Wolves et Warriors y sont arrivés.

On a trouvé un nouveau leader, que ce soit dans la médiocrité comme dans l’exemplarité ! Si les Sixers ont réussi à sortir de leur cauchemar en allant remporter un match légendaire à Minnesota, que dire des Warriors qui abordent chaque match comme si on était déjà en PlayOffs et qui défendent comme des morts de faim ? C’est le mois de Noël qui débute, d’où les cadeaux offerts en avance par certaines franchises plus généreuses que d’autres. On pense notamment à Boston qui permet à tout le monde de revenir dans le game même en perdant de 20 pions, ou bien les Pelicans qui jouent isolation sur Tyreke Evans alors qu’un type nommé Anthony Davis se démène dans la raquette. Profitez-en, car en Janvier tout rentre dans l’ordre, n’est-ce pas ? On sait qu’on peut faire confiance à KD et Russell pour ce faire, tout comme DeMarcus qui fait son grand retour cette semaine et devrait terminer l’année en beauté. Les Lakers dans quelques jours puis les retrouvailles avec Plumlee l’avant-veille du réveillon : y’a pas à dire, la magie des fêtes de fin d’année c’est vraiment exceptionnel...

Place Franchise Commentaire

1
(+1)

Grizzlies(16-2) La vraie différence entre Mark Jackson et Steve Kerr ? Probablement les rotations diront certains, ou l’absence de David Lee pour d’autres. Seulement, un point évident est mis en avant lors de chaque rencontre : ces Warriors jouent chaque match avec sérieux, sans laisser un seul détail de côté. Le genre de discipline qui, une fois mélangée à autant de talents, peut vite devenir injouable. Record de la franchise égalisé pour leur série de victoires (11), record de bonheur offert par les Splash Brothers, et c’est loin d’être terminé quand on voit le menu de la semaine… Deuxième meilleur attaque à l’Ouest, cinquième meilleure défense : rien à faire.
Matches à venir : @Bulls, @Wolves et Rockets.

2
(-1)

Bulls(15-3) Un pneu qui pète, ça arrive. Il faudrait simplement que cela ne se produise pas deux fois dans la même semaine, une mission que devra gérer la bande à Marc Gasol avec des gants bien serrés dans les jours à venir. En effet, personne ne possède de menu aussi sérieux que celui de Memphis, un mélange d’exécution et d’expérience qui pourrait leur exploser à la tête si quelqu’un manque à l’appel. L’avantage, c’est de rester à la maison. Le désavantage, c’est de prendre Miami au second-degré et se faire surprendre…
Matches à venir : Spurs, Heat et Mavs.

3
(+1)

Warriors(15-4) Battus par les Grizzlies à la maison dans ce qui aurait pu être la victoire référence des Blazers cette saison, les hommes de Terry Stotts se sont redressés par la suite et continuent leur moisson automnale. Défense solide et attaque léchée, on veut voir ce que cette troupe va donner en déplacement puisque le programme est bien chargé : 5 rencontres hors de l’Oregon, mais contre de la bouse premier prix. Hâte de voir plutôt le duel contre Chicago dans une petite semaine…
Matches à venir : @Knicks, @Pistons et @Wolves.

4
(+1)

Rockets(14-4) Sans Dwight, sans véritable star aux côtés d’Harden ni la présence régulière de Pat Beverley, les Rockets enchainent les victoires et trouvent toujours un moyen pour rester dans le match. Quand c’est pas Memphis qui mange la sauce texane, c’est Milwaukee et ce malgré leur très bonne défense en ce début de saison. Chapeau à Kevin McHale, qui reste certes un escroc quand le mois de Mai pointe son blair, mais fait des pâtes à la carbonara de luxe avec une saucisse et un reste de coquillettes. Balèze.
Matches à venir : @Wolves, Nuggets et @Warriors.

5
(+3)

Raptors(15-5) Monta Ellis en mode Allen Iverson, difficile de pouvoir taquiner ces Mavs. Il y a eu un vrai coup de mou en fin de mois, mais le mouvement de balle et les efforts défensifs sont réapparus et Dallas redevient cette équipe indétrônable qui a prévu de foutre un énorme bordel au printemps prochain. Ce serait justement bien de valider ces victoires impressionnantes en l’emportant à Memphis, l’arène des Grizzlies qui n’a pas encore perdu le moindre match à la maison… Le scénario parfait pour Dirk ?
Matches à venir : Suns, Bucks, @Grizzlies et Pelicans.

6
()

Mavericks(13-5) Le passage par la Conférence Est a permis à tout le monde de jouer et reposer les piles, un peu trop apparemment avec la vilaine défaite contre les Nets. Cette semaine, c’est retour au bercail pour la bande à Tony qui devra gérer les terribles Wolves et Knicks face à leur public. On a peu de doutes concernant les résultats de ces deux rencontres, par contre le duel de ce soir est exceptionnel : Memphis, Tennessee, les Grizzlies venant de perdre à Houston. Le vainqueur de ce match prendra un véritable ascendant psychologique sur son adversaire, qui pourrait jouer plus tard dans la course aux PlayOffs…
Matches à venir : @Grizzlies, Wolves, @Jazz et Knicks.

7
()

Wizards(12-7) Bizarre de garder les Bulls aussi haut ? Oui. Possible de les faire chuter du Top 10 ? Non. La défaite en sextuple prolongation contre Dallas a fait mal, mais le groupe a montré qu’il en avait dans le crâne et dans le froc en retrouvant son basket le lendemain à Charlotte. Un symbole ? Peut-être Noah qui s’explose la cheville mais continue à jouer pour donner l’exemple. Le côté warrior c’est sympa, mais si Tom Thibodeau pouvait commencer à sérieusement entretenir son effectif ça serait pas mal. Encore une erreur à la con dans le genre, et le fusil sort. Joli programme cette semaine.
Matches à venir : Warriors et Nets.

8
(-5)

Blazers(15-4) Aïe, le gros gadin qui fait bien mal. On ne pouvait pas laisser les Raptors dans le Top 5 après avoir chié contre les Lakers, mais quand en plus tu perds DeMar DeRozan… Match immanquable ce soir contre Cleveland, en retour de roadtrip et avec des Cavs qui ont joué la veille. Si Dwane Casey veut s’incruster sérieusement dans la course aux trophées de fin de saison, voilà le genre de rencontre qu’il doit dominer tactiquement. Surtout que trois jour plus tard… tu vas à Cleveland pour le match retour. Have fun.
Matches à venir : Cavs, Nuggets et @Cavs.

9
()

Heat(12-5) Là aussi une semaine passée qu’on devrait récompenser, mais avec le monde qu’il y a devant ? Les Wizards sont actuellement deuxièmes de leur Conférence, un spot qu’ils voulaient et qu’ils devraient garder jusqu’à ce que les Bulls et Cavs passent la deuxième vitesse. Ce serait justement bien de gérer l’avantage en assurant la semaine à venir, dont le back-to-back ‘action ou vérité’ sponsorisé par Paul Pierce contre Boston. Très beaux progrès défensifs récents (numéro 1 à l’Est) !
Matches à venir : Nuggets, @Celtics, Celtics et @Magic.

10
(-)

Suns(13-5) L’Ouest est tellement balèze que même une série de 6 matches sans défaites ne peut pas permettre aux Clippers de progresser dans le classement. Attention aux pièges cette semaine, non pas que les Pelicans ou Suns sont intouchables mais le déplacement à Indiana pourrait laisser quelques traces… Le genre de duel qui permettra à Blake Griffin de fermer de nombreuses gueules, ou d’alimenter le feu qui l’entoure encore aujourd’hui. Pas le choix, ce mercredi c’est kevlar obligatoire. Kudos pour l’attaque, c’est de mieux en mieux (4ème de la NBA).
Matches à venir : @Rockets, @Jazz, Wolves et Magic.

11
(+6)

Spurs(10-7) Quelques automatismes font enfin surface, et c’est toute une région qui commence à sourire. On ne va pas se toucher pendant 10.000 ans sur la série de victoires des Cavs, surtout si elle trouve sa fin ce soir à Toronto ou jeudi à OKC. Deux matches qu’il faudra absolument suivre pour voir si le banc de David Blatt a un minimum progressé, les Raptors ayant probablement un des trois meilleurs seconds groupes de la Ligue. S’il y a bien une victoire référence à choper après celle à Chicago, c’est bien tonight. Semaine quatre étoiles niveau challenge.
Matches à venir : @Raptors, @Nets, Raptors et @Thunder.

12
(+6)

Pelicans(11-6) Après la vilaine défaite contre Toronto (126 pépitos concédés), Budenholzer a tabassé ses joueurs dans les médias afin de retrouver une défense solide dans les jours suivants. Mission accomplie, puisque les Hawks sont sur 4 succès de suite et ne rencontrent pas de brasiers hormis Denver cette semaine. L’occasion parfaite pour solidifier leur place sur le podium de la Conférence Est ? Notons tout de même que Kyle ‘Dieu’ Korver tire à 57% du parking cette saison. L’insolence à son paroxysme.
Matches à venir : @Nets, Nuggets, @Pacers, Sixers.

13
(-1)

Clippers(11-8) Semaine hardcore pour les voyageurs du désert. Avec trois rencontres d’une rare difficulté en déplacement, on a hâte de voir la force de caractère de cette équipe qui est capable du pire un soir (genre perdre à la maison contre Orlando) comme du meilleur le lendemain (genre démolition des Pacers). Ce sera notamment dans ce type d’adversité qu’on pourra donner feu vert au Thunder pour éjecter Phoenix du Top 8, ou bien attendre encore un peu pour faire monter la température…
Matches à venir : @Mavs, @Rockets, @Clippers et Heat.

14
(-1)

Kings(10-10) C’est malheureusement le gros point négatif quand on est une équipe très jeune : l’excitation est bien là au quotidien, les fans sont en délire à chaque rencontre, mais les fins de matches sont très difficiles à gérer. Face aux Cavs puis Mavs, les nourrissons de Jason Kidd ont compris qu’il leur fallait encore beaucoup de boulot et de maturité pour rejoindre l’élite, ces équipes qui arrivent à conclure une affaire après avoir bien bossé pendant 47 minutes. Est-ce qu’on peut dire que remporter un match cette semaine serait une réussite ? Oui, on peut.
Matches à venir : Heat, @Mavs et @Thunder.

15
(-)

Hawks(9-9) Toujours pas de mouvement au sein du classement pour le Heat, qui nous envoie du rêve au Madison Square Garden grâce au retour de Dwyane Wade, avant de se faire rouler dessus par les Hawks à la maison. Avec un programme bien lourd en déplacement, ça grince des dents. On aimerait voir un peu plus de la part de Deng, qui n’est certes pas maladroit au tir mais propose sa deuxième plus faible moyenne de points en carrière avec 13.6 pions par soir. La seule saison durant laquelle il a fait pire ? Luol était rookie, Yao Ming était All-Star indiscutable…
Matches à venir : @Bucks, @Grizzlies, @Suns et @Nuggets.

16
(+3)

Cavaliers(9-9) Les Nuggets se sont refaits une santé en jouant rapidement à la maison, pourront-ils emmener leur cirque et avoir autant de succès en déplacement ? On se souvient de la victoire à Cleveland et de la défaite à New York : il faudra vite choisir avec quel mode opérer car les quatre prochains adversaires sont des candidats sérieux aux PlayOffs à l’Est. L’attaque va de mieux en mieux (5ème de la NBA), on voudrait juste un peu plus de défense si possible car dans la médiocrité c’est l’orgasme assuré (4ème).
Matches à venir : @Wizards, @Hawks, @Raptors et Heat.

17
(-6)

Nets(9-9) Un seul être vous manque, et tout est DeMarcus. Dépeuplé c’est ça ? Le genre de phrase que peut se tatouer Mike Malone sur le front quand on voit le niveau de jeu proposé par les Kings orphelins de leur maman-ogre, Cousins faisant justement son retour cette semaine avec un très joli menu au programme. Le massacre des Lakers est à prévoir, première visite au Staples Center pour la nouvelle version de DMC. Et quand on voit la raquette de Los Angeles, on se dit que la quarantaine est aisément envisageable. Aisément.
Matches à venir : Pacers, Orlando, Jazz, @Lakers et Rockets.

18
(-4)

Bucks(8-9) Détruire le retour de Kevin Durant, c’était balèze. S’en prendre une vingtaine par les Warriors en voyant Tyreke Evans continuer ses conneries en isolation, ça l’était moins. On s’est vraiment régalé en écoutant Reggie Miller dire à des millions de fans qu’Austin Rivers avait vraiment progressé, le genre de bêtise qui remet la candidature de certains Hall of Famers en cause le temps d’une soirée. Pour en revenir au terrain, très joli back-to-back californien ce week-end, avant d’enchainer avec la première vraie démo d’Anthony Davis contre New York. Devons-nous appeler l’INSEE pour pouvoir prendre ses stats ce mardi ?
Matches à venir : @Clippers, @Lakers, Knicks et @Mavs.

19
(-3)

Thunder(7-12) Il va falloir un peu de temps pour que les Pacers retrouvent leurs automatismes avec les starters, mais qu’est-ce que ça fait du bien visuellement… West et Hibbert vont verrouiller le tout à la maison, du coup on conseille aux Clippers de se préparer bien en avance car cette rencontre pue le barfight ainsi que les tessons de bouteille balancés par les fans. Deuxième meilleure défense de sa Conférence, une semaine de plus pour Frank Vogel qui mérite déjà un paquet de voies pour le titre de Steve Kerr of the Year. Pardon, Coach de l’Année.
Matches à venir : @Kings, Hawks et Clippers.

20
(+1)

Celtics(8-9) C’était possible, et ils l’ont fait : les Nets ont remporté deux matches de suite, au Madison puis face aux Spurs, de quoi donner un vent d’optimisme énorme du côté de Brooklyn. On va pas commencer à sortir les trompettes et les violons, surtout quand on voit les Nets rencontrer deux monstres cette semaine et qu’il y a de fortes chances pour que ça finisse en défaite. Ce n’est que dans 3 semaines certes, mais notez dès maintenant le duel Plumlee-Cousins qui aura lieu le 29 Décembre. On sent le bon réveillon bien pourrave pour le blondinet, entre Ketum et Advil.
Matches à venir : Hawks, Cavs et @Bulls.

21
(-1)

Pacers(7-14) Une belle victoire à Phoenix qui a malheureusement mené à l’absence de Vucevic, quand vous perdez votre meilleur joueur et que vous vous battez pour le Top 8 ça peut vite devenir compliqué. La bonne nouvelle, c’est que le Magic n’a pas encore suffisamment joué devant son public (7 sur 21). La mauvaise, c’est que Ben Gordon est encore dans le coin et que Jacque Vaughn lui donne du temps de jeu. Heureusement que c’est le mois de Noël, dès Janvier on sort les roquettes.
Matches à venir : @Jazz, @Kings et Wizards.

22
(+1)

Jazz(5-13) Accrochez-vous, parce que ça va tracer du côté d’OKC. Le rêve des fans a enfin été réalisé avec le retour anticipé de Russell et Kevin, les deux All Stars ayant pour mission de réintégrer le Thunder dans le Top 8 de sa Conférence. On vous propose d’encadrer calmement le match de jeudi prochain en rouge, un duel entre KD et LeBron qui devrait faire exploser l’audimat et booster un peu plus le comeback médiatique du MVP en titre. Comment ça, c’est pas Cleveland qui va l’emporter ce match ?
Matches à venir : @Sixers, @Pistons, Bucks et Cavs.

23
(-1)

Magic(5-11) S’agit-il d’un sketch ? On peut se poser la question quand on voit Boston enchainer les matches avec 20 points d’avance, pour finir par les perdre. La dépression s’installe doucement dans le Massachusetts, peut-être qu’en corrigeant les Lakers un peu de répit sera accordé. Dans tous les cas, la défense des Celtics est à inscrire dans les bouquins d’histoire : 107 points encaissés en moyenne alors que tu joues à l’Est, même les Sixers en prennent moins dans la gueule… On attend toujours la grosse saison de Rondo.
Matches à venir : Lakers, Wizards, @Wizards et @Hornets.

24
()

Hornets(5-14) Encore quelques rencontres avant le roadtrip précédant Noël, un carnage annoncé auquel le Jazz devra se préparer. Ce serait justement assez intelligent d’anticiper cette vague de violence en remportant les matches programmés à la maison, notamment celui contre San Antonio. La franchise d’Utah possède la deuxième pire attaque de sa Conférence, quand tu joues à l’Est ça passe mais dans la jungle de l’Ouest tu peux oublier. C’est pas avant 2015 qu’un réveil aura lieu, vous pouvez tout de suite signer en bas de la page…
Matches à venir : Magic, @Kings, Spurs.

25
(+3)

Timberwolves(5-14) L’équation est asse simple, pourtant si difficile à respecter. Kobe passe la balle et patiente pour son tour, les Lakers l’emportent. Kobe passe en mode croque-monsieur, et c’est toute l’équipe qui déraille. Le show était complet à Washington, seulement le reste n’a pas suivi et une légendaire troisième victoire de suite a été flinguée. Un peu dommage, surtout quand on sait que le cirque de Byron Scott ne jouera que 3 franchises de l’Est dans le mois à venir… dont les Bulls à la maison pour Noël. Tu parles d’un cadeau, merci Adam.
Matches à venir : @Celtics, Pelicans, Kings.

26
(-1)

Pistons(4-15) Comme les Pistons, la troupe montée par Jordan affiche une sublime suite de défaites qui en est aujourd’hui au numéro 10. On a pourtant apprécié le murder de Kemba Walker sur Niko Mirotic, mais c’était un rare moment d’évasion pour les fans des Hornets qui sont franchement dégueulasses à voir jouer. Zéro mouvement de balle et aides défensives limites, ce serait bien de voir si Stephenson ou Marvin réalisent clairement le montant sur leur contrat. Difficile de ne pas rire en l’affirmant, mais l’absence de MKG leur manque terriblement.
Matches à venir : Knicks, Celtics.

27
()

Knicks(4-16) Pire début de saison dans l’histoire de la franchise, c’est fait. Cependant, les Knicks ne sont pas ridicules comme la saison passée, lorsqu’à la défaite s’ajoutait l’humiliation. Ce groupe essaye, défend (3ème meilleur cadenas de l’Est), sauf qu’il n’existe aucune autre arme offensive régulière hormis Melo, qui commence justement à quitter le triangle pour retrouver sa nature en isolation. Il faut vite sonner l’alarme, car le programme est tendu cette semaine et la série de défaites pourrait atteindre la barre des 10… Rumeurs de transfert en vue chez les arrières ?
Matches à venir : @Hornets, Blazers, @Pelicans et @Spurs.

28
(-1)

Lakers(3-16) Autant les Sixers et Wolves sont mauvais notamment à cause de leur effectif, autant les Pistons sont franchement encore plus honteux quand on voit les athlètes et les noms dont ils disposent. On en est à 10 défaites de suite pour SVG et ses meilleurs amis, le moustachu pensant probablement déjà à sa reconversion à la fin de saison. Y’a pas à dire, des cerveaux ça peut aider au basket, et quand tu vois le cinq majeur de Detroit cette année tu te demandes s’ils se le prêtent pas chacun un jour par semaine. Un massacre, heureusement que ça joue à la maison cette semaine…
Matches à venir : Sixers, Thunder et Blazers.

29
(+1)

Nuggets(1-17) On peut plier les gaules et sortir le champagne ! La franchise de Philly a réussi à remporter un match de basket, de quoi donner un véritable sourire à la Pennsylvanie pour la première fois depuis… la Draft ? Pas sûr que les victoires vont s’enchainer désormais, mais un poids en moins sur les épaules qui laisse place à un nouveau record : celui des 9 victoires en 82 matches proposés en 1973 par… On vous laisse deviner qui. Indice : c’est la même équipe.
Matches à venir : Thunder, @Detroit et @Atlanta.

30
(-1)

Sixers(4-13) Une dernière place largement méritée. En empêchant les Sixers de réaliser le record du pire départ en saison dans l’histoire, les enfants de Flip Saunders ont vraiment tout fait pour toucher le fond et nous donner envie de pleurer. Les Lakers sont repassés devant eux et le programme de la semaine est tout simplement invivable : c’est pas demain qu’on va jouer à 1-2-3 Soleil dans le Minnesota, mais pour dépecer du loup façon Red Dead Redemption tout le monde est invité. Affligeants.
Matches à venir : Rockets, @Spurs, Warriors et Blazers.

Source image : montage

1 Comment

1 Comment

  1. @gaelguimard

    décembre 6, 2014 à 1:01 at 1:01

    Assez corser le programme des wolwes (yen a un qui doit être content d'être partit a Cleveland) ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top