Team Rankings

Power Rankings TrashTalk – Semaine 4 : Toronto déroule, l’Ouest veut bouffer la peau du dino !

Power Rankings

Les Raptors dominent la Conférence Est, les Warriors et Grizzlies font pareil de leur côté : qui va chuter dans les prochains jours ? La réponse dans le Power Rankings de TrashTalk !

Pas de changement dans le trio de tête, mais des secousses à prévoir dans le Top 10. On a de la peine pour les autres membres de la Conférence Est qui doivent se taper les Raptors au quotidien, eux qui auraient probablement leur place assurée dans le Top 8 s’ils jouaient à l’Ouest. Cela tombe bien, le Toronto-Dallas de ce soir vaudra le détour, comme le sympathique Portland-Memphis sponsorisé par Ketum et Advil. Les saisons s’enchainent en NBA et le même phénomène se produit après un mois de compétition : 10 des 15 meilleures équipes sont proches des plages du Pacifique, tandis que le reste noie sa dépression dans l’Atlantique. La bataille sera une nouvelle fois acharnée pour le sprint menant à Noël, on parle bien évidemment de celui qui accumule le plus de victoires et non celui qui accumule le plus de poids après Thanksgiving. Peu de doutes concernant la lourdeur des Sixers ou des Lakers, le buffet est open-bar jusqu’en avril donc venez vous servir, y’en aura pour tout le monde..

Place Franchise Commentaire

1
(-)

Grizzlies(13-2) Attention, turbulences annoncées dans le Tennessee. Après un début de saison parfait à domicile comme à l’extérieur, les soldats de Dave Joerger se tapent un trio bien saignant cette semaine et devront éviter deux défaites à la con devant des équipes de PlayOffs : autant Sacramento ça peut le faire si les arbitres carottent comme la dernière fois, autant Houston à la maison tout le monde peut y perdre. Les Grizzlies n’ont pas perdu un seul match face aux équipes de l’Ouest cette saison… L’heure du changement comme dirait François ?
Matches à venir : @Blazers, @Kings et @Rockets.

2
(-)

Bulls(12-2) On aurait pu filer cette place aux Raptors mais la bande à Curry déroule sur son roadtrip et tout le monde met les mains dans la boue pour contribuer au succès collectif : quand c’est pas Speights c’est Thompson, et quand c’est pas Thompson c’est Barnes. Sinon y’a toujours Steph le pyromane pour ambiancer le tout, le meneur qui retrouvera Papa ce soir à Charlotte pour un petit festival déjà annoncé. 2ème meilleure attaque à l’Ouest, 5ème meilleure défense, c’est presque injuste d’affronter les Warriors en ce moment.
Matches à venir : @Hornets, @Pistons, Magic et Pelicans.

3
(-)

Warriors(13-2) Impressionnants, y’a rien à dire. Les Raptors nous ont offert une semaine royale en donnant la fessée aux Bucks à domicile, une à Cleveland et Atlanta en déplacement, et un peu de hustle face aux Suns pour compléter le tout. Le groupe attaque bien, défend bien, et le banc canadien est probablement le meilleur de toute la Ligue aujourd’hui. On s’essuie la bouche ? Uniquement s’ils foirent leur roadtrip de maternelle dans les jours à venir, énorme match de prévu contre Dallas. Immanquable.
Matches à venir : Mavs, @Lakers, @Kings et @Jazz.

4
(+2)

Rockets(12-3) Qui a la plus grosse série de victoires consécutives en NBA ? Ding dong. Les copines de Nico se sont régalées en tournée à l’Est, des victoires à la pelle qui ne signifient pas grand chose quand on voit la gueule de l’Atlantique mais qui font du bien au moral : parfait avant de jouer Memphis à la maison, un vrai beau test pour les Blazers qui ont le jeu parfait pour contrer les Grizzlies. Le reste de la semaine est assez facile, peu de chances cependant de les voir à nouveau mettre 84 pions dans la face de Denver à la pause.
Matches à venir : Grizzlies, Wolves, @Nuggets et Pacers.

5
(+3)

Raptors(12-3) On pensait les voir s’écrouler avec l’absence de Dwight dans l’effectif, mais c’était sans compter sur Leonidas qui nous a offert une semaine de rêve et s’installe confortablement dans la discussion des sérieux candidats MVP : 31 points, 7 rebonds, 6 passes et de la défense ? Are you serious ? Motiejunas a lui élevé son niveau de jeu, et il faudra continuer ainsi quand on voit le programme des Rockets. Faut tenir jusqu’à ce que l’autre revienne… ou pas.
Matches à venir : Clippers, @Bucks et Grizzlies.

6
(+3)

Mavericks(10-4) Une dernière semaine facile, voilà ce qu’il fallait aux Spurs avant leur roadtrip de fin de mois, un quatuor qui servira de test pour la troupe de Popovich actuellement en train de retrouver ses sensations offensives. La deuxième meilleure défense de NBA sera tranquille cette semaine, on attend du coup un Babac de folie quand on sait que Splitter se reposera encore un peu. Pareil pour Messina qui va se faire les mains dans la Ligue puisque Pop a des soucis de santé. Un bulletin comme un autre pour San Antonio finalement.
Matches à venir : Kings, @Celtics, @Sixers et @Nets.

7
(-3)

Wizards(9-6) Comme Dallas, les Bulls sont dans une période un peu morose et faut aussi dire que Thibodeau y met du sien : faire jouer Gasol 77 minutes en back-to-back alors qu’il revient de blessure, il fait exprès ou comment ça se passe ? Derrick out, Noah out, Gibson out, Hinrich c’est pile ou face, on est en novembre et c’est déjà l’hécatombe. Génial, dans des moments pareils tout ce qu’on veut c’est un programme bien lourd en déplacement ! On veut deux victoires minimum, et défensives aussi ce serait pas mal (7ème défense à l’Est).
Matches à venir : @Celtics, @Nets, Mavs et @Hornets.

8
(-3)

Blazers(11-5) Gros moment de fatigue ? Gros jeu bien dégueu en tout cas de la part des Mavs, qui ont certes régalé face aux Lakers mais se sont ensuite offerts un combo level nausée : perdre à Houston sans Dwight, lâcher face aux Pacers et galérer contre les Knicks. Un bon coup de fouet dans les couilles pourrait relancer la troupe, elle qui devra se ramener concentrée cette semaine car deux back-to-back sont au menu. J.J. Barea a parfaitement intégré l’effectif, pas le droit à l’erreur lors des prochains jours, 2 victoires minimum.
Matches à venir : @Raptors, @Sixers, @Bulls et @Bucks.

9
(-2)

Heat(9-5) C’est dur de dropkick les Wizards après leurs belles victoires face à Cleveland et Milwaukee, mais voilà ce qui se passe quand on veut jouer dans la cour des grands : tu perds, tu payes. Alors quand Atlanta se balade chez toi et que t’enchaines ça avec une sieste à Cleveland, on prend cartes et espèces. L’addition devra être inversée cette semaine, surtout que le calendrier y met du sien : quatre rencontres, toutes à domicile, une seule équipe de PlayOffs. Parfait pour remettre Bradley Beal dans le rythme des grands.
Matches à venir : Pelicans, Heat, Lakers, Nuggets.

10
(-)

Suns(9-5) Pas fantastique cette fin de roadtrip, chers Clippers. C’était pourtant assez bien parti après avoir sweepé la Floride, seulement la pause déjeuner à Memphis s’est carrément transformée en festival de la glande, et il aura fallu pousser pour taper Charlotte puis Detroit. L’occasion de se rattraper cette semaine avec 4 rencontres abordables, dont 2 à domicile qui serviront de leçon. L’absence de Matt Barnes fait mal, surtout dans les cotes des adversaires.
Matches à venir : @Rockets, @Jazz, Wolves et Magic.

11
(+1)

Spurs(9-6) Grosse grosse grosse semaine au menu pour DMC et ses Kings, le pivot se tapant trois raquettes bien blindées pour montrer si oui ou non le début de saison de rêve de Sacramento a un peu de matière. On a carrément kiffé le match de Casspi à NOLA, lui qui avait été coupé par les Pelicans cet été et qui leur en a mis plein la gueule façon Terminator : il faudra quand même plus que ça pour battre trois grosses équipes de PlayOffs dans les jours à venir. Duncan, Gasol et Valanciunas, ça va secouer.
Matches à venir : @Spurs, Grizzlies et Raptors.

12
(+2)

Pelicans(10-6) Deux places gagnées par les Suns, la semaine passée s’étant bien déroulée malgré la faible opposition. Faut dire que battre les Sixers et Pacers, y’a pas de quoi faire une tournante avec les frères Morris. On repart sur un programme encore plus léger, avant un mini-roadtrip de malade qui définira vraiment cette équipe. Agréable de voir Dragic et Bledsoe trouver leurs repères ensemble, maintenant il faudra tranquillement réintégrer Isaiah dans le groupe après ses soucis à la cheville. Ah, au fait : Gerald Green est à 18 points de moyenne sur la semaine, à 55% au tir dont 54% du parking. Normal.
Matches à venir : @Nuggets, Magic et Pacers.

13
(-)

Clippers(9-7) Bilan équilibré cette semaine pour les cerfs, heureusement car le porno tourné à Toronto aurait pu replonger Milwaukee dans la déprime de la saison dernière. Après avoir buté du petit gibier à la chasse, Kidd et sa bande auront l’occasion de se faire un vrai premier bilan la semaine prochaine : trois rencontres contre des équipes de PlayOffs, le moment parfait pour voir Jabari exploser ? Le rookie doit se rebeller, un certain Andrew Wiggins le rattrape pour le titre de ROY.
Matches à venir : Pistons, Rockets, @Cavs et Mavs.

14
(-3)

Kings(7-6) Ils auraient pu creuser l’écart, ils se sont finalement foirés lamentablement. Déjà à Denver, puis face aux Kings orphelins de Rudy Gay ? On avait annoncé un match à 40 points pour AD la semaine dernière, il en faudra probablement un ou deux nouveaux si les Pels veulent rester dans la course au Top 8. L’absence d’Eric Gordon nous donnait de l’espoir, finalement le type passe pour une légende à NOLA quand on voit le jeu de son équipe sans lui. Semaine hardcore, bilan hardcore ? 
Matches à venir : @Hawks, @Wizards, Thunder et @Warriors.

15
(-)

Hawks(8-7) Pas de mouvement cette semaine, même avec deux victoires de plus au compteur. Le Heat peut faire du sale par séquence et produire un jeu vraiment efficace, mais l’irrégularité du groupe est affligeante et le premier à exceller dans ce domaine reste D-Wade : déjà 8 rencontres manquées, bravo pour l’exemple. Heureusement que Chalmers assure (sérieusement) et Napier trouve son rythme de croisière… Deux déplacements difficiles cette semaine, attention à la gamelle de trop.
Matches à venir : @Knicks, @Wizards et Hawks.

16
(+1)

Cavaliers(6-9) On avait promis de leur rendre hommage s’ils gagnaient un match dans le Texas, mission accomplie. En battant Dallas, les soldats de Frank Vogel ont ajouté une nouvelle performance référence en déplacement, ce qui blinde la confiance du groupe avant le retour de David West : 9èmes à l’Est en ayant fait jouer la moitié de l’effectif, les Pacers peuvent à nouveau jouer le rôle de connards en visite cette semaine. Trois grosses rencontres, allez on compte sur eux pour en gratter un avec leur défense (2ème à l’Est).
Matches à venir : Magic, @Cavs, @Suns et @Blazers.

17
(-1)

Nets(7-7) Ce n’est certainement pas en giflant Orlando et les Wizards (qui étaient en back-to-back) qu’on va leur donner un spot en plus, surtout après la démo infligée par Washington à domicile et la mixtape offerte par Lou Williams en concert dans l’Ohio. Il faudra battre des gros pour monter au classement, et ça tombe bien car cette semaine… personne au menu. On attendra donc sagement le match à Toronto dans une semaine, et surtout celui au Garden contre des Knicks qui progressent petit à petit. PS : K-Love est à moins de 10 rebonds de moyenne, comme lors de sa saison…rookie.
Matches à venir : Pacers, Bucks et @Knicks.

18
(+1)

Bucks(5-8) La victoire à Washington comme déclic pour les Hawks ? Il leur en fallait une pour pouvoir enfin lancer leur saison, et c’est cette semaine que leur crédibilité sera mise à épreuve avec 4 rencontres à gagner. Tout bilan autre que 3-1 sera regrettable, surtout si la défense continue à en prendre plein la gueule : 3ème pire muraille de l’Est et Atlanta fait partie du Top 5… Elle est belle la concurrence. On attend du coup un gros Al Horford, le pivot étant aussi irrégulier que Chuck Hayes aux lancers.
Matches à venir : Pelicans, Hornets, Celtics et @Heat.

19
(+4)

Thunder(7-8) Des pas de géants à chaque nouvelle édition. Après avoir commencé la saison en 29ème position, les petits morceaux de poulets se sont réveillés pour commencer à utiliser à fond leur potentiel collectif : 1 victoire pour 6 défaites au début, 6 victoires pour 2 défaites depuis. Il faut dire que l’attaque tourne à plein régime (4ème à l’Ouest) et la paire Gallinari-Lawson est en forme. On a bien tapé comme il faut sur Brian Shaw, mais il semble avoir enfin trouvé le mix parfait. Confirmation demandée face aux Blazers !
Matches à venir : Suns, @Utah et Blazers.

20
(-2)

Celtics(6-11) Petit excès de confiance la semaine passée en leur offrant un bond de 5 places, la réalité a rapidement repris le dessus pour nous rappeler que (1) Jacque Vaughn est prié de quitter Orlando et (2) pareil pour Ben Gordon. On aura l’occasion de valider tout ça dans les jours à venir puisque le Magic joue ses 6 prochaines rencontres… en déplacement, le genre de roadtrip qui te casse bien avant Noël et permet à tout le monde de commencer à se tirer dans les pattes. Notons le back-to-back violentissime entre GS et les Clippers, mineurs s’abstenir.
Matches à venir : @Pacers, @Suns, @Warriors et @Clippers.

21
(+1)

Pacers(6-8) Remporter 2 de leurs 3 derniers matches, oui. Galérer comme jamais pour écarter le Thunder et les Sixers, non. Il faut être fan de séries télés et spécialiste en bordel pour vraiment apprécier les Nets cette saison, Lionel Hollins nous réservant déjà quelques belles perfs sur son banc. Tiens, ça tombe bien, le coach aura du boulot cette semaine contre deux des meilleurs cerveaux de la Ligue. Non pas qu’on en veuille à D-Fish, mais c’est comme si vous mettiez David Lee au niveau de Duncan et Nowitzki… Pas tout à fait la même expérience. Gros Merdico en perspective !
Matches à venir : Bulls, @Knicks et Spurs.

22
(-2)

Jazz(4-8) Faut dire qu’avec uniquement Memphis et Portland dans l’assiette, on s’attendait pas à voir un miracle cette semaine. Pire défense de sa Conférence, l’armée menée par Brad Stevens est séduisante en attaque mais donne la nausée dans sa propre moitié de terrain : encore plus moche que leurs fins de matches ? Il faudra vérifier ça lors des prochains jours, avec 4 rencontres particulièrement musclées… On apprécie cependant le boulot de Zeller et Sullinger, ça taffe dur chez les deux jeunes.
Matches à venir : Bulls, Spurs, @Hawks et Pistons.

23
(+3)

Magic(4-12) Le plus dur a été réalisé ! Enfin, ça y est. Le Thunder version bataille de Verdun va pouvoir recevoir un bon coup de renfort dans les tranchées avec le retour de Westbrook, le marsupial étant enfin en paix avec la main qu’il avait blessée il y a quelques semaines. Coup de pouce du karma, le menu d’OKC est très léger cette fois-ci donc le comeback se fera dans des conditions parfaites. Si la défense ne doit pas bouger d’un cil (4ème à l’Ouest), l’attaque sera quant à elle ravie de voir le numéro 0 donner un kick de nitro dans le réservoir (29ème attaque de la Ligue)…
Matches à venir : Knicks et @Pelicans.

24
(-3)

Hornets(5-11) On avait annoncé la forte probabilité de les voir se faire sweeper la semaine dernière, le Jazz ne nous a pas déçu en réalisant le strike parfait. Cette équipe encore trop tendre ne possède pas de véritable fondation offensive, ce qui se ressent dans les résultats ainsi que dans les statistiques (2ème pire attaque à l’Ouest). La bonne nouvelle ? 6 des 7 prochains matches sont à Salt Lake. La mauvaise ? Y’a les Clippers, Spurs et Raptors dans le lot. Bon courage Rudy.
Matches à venir : Magic, @Heat, Clippers et Blazers.

25
(-1)

Timberwolves(4-12) Quelques rares progrès chez les Hornets, malgré une semaine conclue par 4 défaites en autant de rencontres : pas cette fois que le programme va s’alléger, mais il faut continuer sur cette voie pour retrouver le chemin de la gagne. Question, qui possède la plus grande série de défaites consécutives derrière les Sixers ? Bingo. On cherche aussi une réponse concernant le pourcentage au tir de Stephenson, lui qui a fait le même régime que LeBron cet été (49% en 2013, 36% cette saison…). A défaut de souffler, faut pousser coco.
Matches à venir : Warriors, @Hawks et Bulls.

26
(+3)

Pistons(4-12) Il fallait avoir fait ses études à Poudlard pour deviner la semaine passée des Knicks, avec la blessure de Melo au dos et pourtant deux matches engagés à Houston comme à Dallas. Les progrès se font doucement mais sûrement dans les troupes de Fisher, lui qui aura peu de repos avec le beau monde en visite au Garden cette semaine : trois équipes de PlayOffs, trois gifles ? Le retour de Rosé Calderon fait le plus grand bien, on attend maintenant celui de Bargnani pour que la cuisson soit al dente et les Shaqtin grandissimo.
Matches à venir : @Thunder, Heat, Nets et Cavs.

27
(-2)

Knicks(3-12) Peut-être qu’en jouant des raquettes plus légères comme celles de Boston et de Carlos Boozer, les Pistons pourront s’offrir une rare victoire, mais pour le moment rien ne change à Detroit : Josh Smith envoie des sous-marins, Brandon Jennings joue sérieusement un match sur 4 et c’est limite si Jodie Meeks passe pour Derrick Rose de par son absence. Déjà 6 défaites de suite, on peut facile taper dans les 10 si rien n’avance à Motown. Une petite pièce sur les Lakers, allez c’est cadeau cette saison.
Matches à venir : Bucks, Warriors, Lakers et @Celtics.

28
(-1)

Lakers(3-12) L’excitation liée au retour de Swaggy P enfin tuée, les Lakers ont fait leur boulot à la perfection en redevenant… les Lakers, c’est-à-dire une des pires défenses de ces 15 dernières années. Les 140 points mangés face aux Mavs étaient tellement sales qu’on a réalisé un coma numérique en voyant la feuille de match, et même si des victoires semblent possibles contre Minnesota et Detroit cette semaine il faudra boucler la raquette pour ne pas finir en larmes. Dire que les trophées remportés par Iggy Azalea représentaient l’actu cette semaine… C’est vraiment le cirque cette saison, y’a pas d’autres mots.
Matches à venir : Wolves, Raptors, @Pistons et @Wizards.

29
(-1)

Nuggets(3-10) On va bientôt toucher le fond dans le Minnesota. Le potentiel est bien là, Andrew Wiggins trouve son rythme et lâche 29 points sur les Kings, mais le reste de l’équipe est aussi casse-gueule que les contre-attaques menées par Corey Brewer et la place de Chase Budinger en NBA. Avec un programme hardcore au menu pour d’aussi jeunes dents, on va zapper les prochaines soirées et se concentrer uniquement sur le match des étoiles : un duel de tanks XXL face aux Sixers, de quoi repartir avec un sourire ou la honte ultime. Les jeux sont faits !
Matches à venir : @Lakers, @Blazers, @Clippers et Sixers.

30
(-)

Sixers(0-15) On aura bien la réponse dans 6 jours. La question était de savoir si le record absolu détenu par les Nets de 2009 (0 victoires pour 18 défaites) serait abordable pour ces pauvres Sixers : Brooklyn a justement failli passer à la casserole pour stopper la série, mais les anciens ont bien fait le taff pour conclure le deal. Ce ne sont certainement pas Dallas et San Antonio qui vont chier en Pennsylvanie cette semaine, donc on compte sur Minnesota pour sortir le pire match de l’année et ainsi donner le premier sourire de la saison à Philly. Il est temps.
Matches à venir : Mavs, Spurs et @Wolves.

Source image : montage


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top