Jazz

Derrick Favors veut devenir une menace de loin : bonne idée tiens …

Le Jazz est une jeune équipe en construction et Derrick Favors est un peu comme sa franchise en ce moment, il se cherche. Et si rien ne dit que l’intérieur d’Utah est une future pépite, le gamin a au moins le mérite d’avoir de bonnes idées…

6, 8,9 et 13 points de moyenne depuis son arrivée à Salt Lake City. Pas besoin d’être un expert en maths pour voir que saison après saison, Derrick Favors fait son petit bout de chemin. Histoire d’ajouter une corde à son arc, le n°3 de la draft 2010 a annoncé vouloir devenir un shooteur solide afin de varier un peu son jeu et de poser un peu plus de problèmes aux défenses adverses, habituées à l’attendre sagement dans la peinture.

« Je savais déjà que j’étais capable d’être adroit entre la ligne des lancers et mes spots à 4/5 mètres. Mais aujourd’hui j’essaie de devenir plus constant à 5/6 mètres et même à 3 points. J’essaie de bosser là-dessus, d’enchaîner les séances de tirs afin de devenir le plus efficace possible… »

Quin Snyder, coach rookie des Mormons, avait déjà donné à Enes Kanter la « permission » de s’écarter du cercle mais il semblerait que pour son deuxième intérieur titulaire, la motivation ne soit pas la même …

« Je pense que le souci est juste de savoir prendre les « bons » tirs. Pour l’instant, il est adroit à 4/5 mètres du cercle, voilà ce que j’en penses. On en n’a pas spécialement plus parlé que ça pour le moment à vrai dire. Le truc ce n’est pas forcément de vouloir s’écarter à tout prix. Pas de souci s’il veut prendre des shoots ouverts puisque ça rajoutera une force à son jeu. Mais shooter à 3 points pour shooter à 3 points, ce n’est pas la solution… »

Derrick Favors a quand même avoué avoir taffé son tir cet été, au cas ou « Quinny » retournait sa veste. Au cas ou hein …
« J’ai énormément shooté cet été. C’était mon objectif estival que d’améliorer ce jumpshot. A hauteur de la ligne des lancers mais aussi dans le périmètre. Ajouter cette corde à mon arc va permettre que les défenseurs me respectent un peu plus et sortent sur moi, ce qui pourra aussi m’aider à driver plus facilement. Franchement cet été, j’ai du prendre au moins 500 tirs par jour… »

Le gars est vraiment motivé…

On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre avec cette équipe du Jazz cette saison. Une nouvelle saison dans les bas-fonds de la Conférence Ouest est évidemment à prévoir mais si Favors, Gobert et Kanter continuent d’escalader tranquillou leur courbe d’ascension et que les petits confirment les attentes placées en eux, attention tout de même à la bonne surprise. Avec un Derrick Favors en mode Ray Allen ?

source : insidehoops.com
image de couverture : rantsports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top