Pistons

Avis aux intéressés : Greg Monroe n’est pas intransférable, mais il ne sera pas bradé par Detroit

La date fatidique se rapproche à vitesse grand V, mais tout reste encore à faire autour du cas Greg Monroe. Partira, partira pas ? Et surtout à quel prix ? Stan Van Gundy planche actuellement sur tous les scénarios possibles, mais une chose est déjà sûre, il ne laissera pas son ailier-fort quitter le Michigan sans une contrepartie de poids.

Arrivé en sauveur à Detroit il y a de ça un mois, Stan Van Gundy prépare activement le mercato estival qui s’ouvrira officiellement le mardi 1er juillet. Si Andre Drummond est garanti de rester une saison de plus sous la tunique des Pistons, le suspense reste entier autour de Greg Monroe, qui s’apprête à devenir Restricted Free Agent, rejoignant ainsi la longue liste des joueurs susceptibles de changer de boutique cet été. En effet, à l’âge de 24 ans, le natif de Harvey en Louisiane attire les convoitises de nombreuses franchises et Detroit doit prendre une décision quant à son futur. Problème, Josh Smith est également encore sous contrat avec les Pistons et l’association Smith-Monroe-Drummond n’avait pas été un franc succès la saison dernière. Un choix difficile s’offre alors aux Pistons : signer un nouveau contrat significatif à Greg Monroe en vue de le conserver ou de l’échanger par la suite, ou le laisser quitter sa première maison sans réelle compensation financière… Interrogé sur le sujet par David Mayo de MLive, SVG s’est voulu très clair ; Monroe est une pépite et Detroit ne s’en séparera qu’à condition que l’offre adverse soit intéressante pour les deux parties :

« Il n’y aura pas de drame pour nous. Nous avons déjà pris notre décision. Comme beaucoup d’équipes, nous pensons qu’il est préférable, surtout pour un jeune joueur, de le conserver en atout, même s’il est surpayé, car il ne pourra que prendre en valeur à l’avenir. C’est une bien meilleure solution que de le laisser s’en aller pour rien du tout. »

Van Gundy avoue avoir passé « une bonne moitié de son temps » sur le dossier Monroe depuis qu’il a pris ses fonctions dans le Michigan, le 13 mai dernier, et c’est pour lui « le sujet principal de l’été » pour les Pistons :

« Cela vous montre à quel point je l’estime. Si nous faisons un échange, ce sera pour obtenir quelque chose qui nous plait, ou alors il n’y aura pas d’échange. Nous le voulons de retour chez nous, ou nous voulons une belle contrepartie s’il s’en va, » conclura Van Gundy à la fin de son entretien.

De récents bruits de couloirs annoncent aussi Josh Smith en partance pour Sacramento. Une situation qui pourrait finalement arranger tout le monde, et permettre à Detroit de conserver Monroe au salaire qu’il mérite, tout en récupérant du talent en provenance des Kings, à un autre poste que le poste 4 cette fois-ci on l’espère.

Réaliser une belle Draft n’est pas à la portée de tout le monde et il serait dommage pour les Pistons de tout gâcher maintenant, en ayant permis l’éclosion d’une jeune star NBA pour finalement le voir quitter son nid sans le moindre lot de consolation.

Source texte : NBC Sports | Image de couverture : Issac Baldizon – Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top