The Ball Never Lies

The Ball Never Lies #11 – Hakeem Olajuwon

Hakeem Olajuwon - The Ball Never Lies

Depuis sa création, et à part actuellement, la Grande Ligue a toujours vu évoluer des pivots dominateurs qui faisaient gagner leurs équipes. Les années 90 sont certainement les plus fournies en Big Men de légende et c’est pourtant pendant cette période qu’Hakeem Olajuwon a dominé les raquettes.

“Hakeem Olajuwon était un pivot dont vous ne pouviez pas étudier le jeu car il avait trop de moves. […] Au poste bas, il pouvait tout faire, ses feintes étaient très variées, il pouvait shooter en sky hook des deux mains,vous enrouler avec un spin move. Il est vraiment celui contre lequel je n’ai jamais trouvé la clé.”    Shaquille O’Neal

Et oui, Hakeem “The Dream” a marqué l’histoire NBA à travers ses 18 saisons fournies en contres (très fournies), en moves indéfendables et en exploits retentissants. Olajuwon était beau à voir jouer et, en plus, il noircissait la feuille de stats soir après soir. Ses 12 premières saisons (de 1984 à 1996), Hakeem les a finies en double double (plus de 20 points et plus de 10 rebonds) tout ça avec plusieurs exercices à plus de 2 interceptions et 4 contres par match ! Hakeem “The Dream” Olajuwon était un monstre, le pivot le plus complet de l’histoire voire même le meilleur tout simplement…

“Si je devais choisir un pivot (Pour faire la meilleure équipe de tous les temps) je prendrais Olajuwon. Je sais, ça laisse de côté des gars comme Shaq, Pat Ewing, ça laisse de côté Wilt Chamberlain ou Kareem Abdul-Jabbar. Ça laisse de côté beaucoup de gars. Et la raison pour laquelle je prendrais Olajuwon est très simple : Ce qu’il peut donner depuis sa position est tellement complet. Ce n’est pas seulement du scoring, pas seulement du rebond ou des contres. Les gens ne réalisent pas qu’il a été plusieurs fois dans le top 7 (sur une saison) en interceptions. Il prenait toujours les bonnes décisions sur le parquet. Pour tous ces aspects du jeu, je le choisirai lui.”   Michael Jordan

Si c’est le boss qui le dit c’est qu’il doit y avoir du vrai et que ça méritait bien un petit portrait…

Pour retrouver tous les épisodes de la série The Ball Never Lies, la chaîne Youtube c’est par ici et le Facebook c’est par !

3 Commentaires

3 Comments

  1. @ECazenave

    12 décembre 2013 à 19 h 50 min at 19 h 50 min

    Bon niveau pour cet épisode qui tempère un peu le faux pas du dernier sur Carmelo..
    Allez encore et encore =) !

    Ps : "Il prend de la place le plot n°32." Magique 😉

    • ABallNeverLies

      13 décembre 2013 à 11 h 23 min at 11 h 23 min

      Ah bon ? T'as pas aimé sur Melo ? Mince !
      Et oui, oui, il y a d'autres épisodes dans les tuyaux

  2. Netret

    13 décembre 2013 à 20 h 07 min at 20 h 07 min

    Enfin ! Je me disais que lui il va finir par la faire la vid de the dream. Pourvu que la prochaine soit celle de Reggie Miller, cadeau de noël, comme ça j'ai une panoplie de joueurs à les faire connaitre aux néophytes du ballon oranger!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top