News NBA

Le retour gâché de Josh Smith à Atlanta

Après 27 ans passés en Géorgie, Josh Smith a quitté le cocon familial cet été pour signer un beau contrat avec les Detroit Pistons. Il revenait hier soir à Atlanta pour la première fois depuis son départ. Et à l’image de leur GM Danny Ferry qui ne lui avait même pas proposé de contrat cet été, les Hawks n’ont pas fait de sentiments avec J-Smoove en s’imposant 93-85.

Né à College Park, à quelques kilomètres d’Atlanta, Josh Smith a grandi dans l’état de Géorgie. Drafté par les Hawks sans même passer par l’université, il est donc toujours resté proche de la ville de Martin Luther King. Jusqu’à la free agency 2013, où les dollars et l’ambition des Pistons l’ont poussé à rejoindre Detroit. Le manque de considération de son ancienne franchise aussi peut être.

Hier soir, il prenait donc place dans les vestiaires visiteurs de la Philips Arena pour la première fois de sa vie. Une sensation toujours bizarre pour un joueur qui avait effectué toute sa carrière aux Hawks jusqu’à présent.

“Quelque peu surréel” admet-il. “Je ne savais pas quel type de sentiments j’aurais en venant ici. Je suis très excité, prêt pour que le match commence.”

Malheureusement pour lui, ce ne fut une grande réussite… 11 points, 5/15 aux tirs, on a déjà vu des retours plus glorieux. Le front court des hawks a surclassé celui pourtant si médiatisé des Pistons, le trio Paul Millsap, DaMarre Carroll et Al Horford apportant 40 points et 22 rebonds (28 points et 22 rebonds pour Drummond-Monroe-Smith).

A-t-il été dépassé par l’émotion d’un tel retour? En tout cas, le public ne l’a pas oublié, lui réclamant de tirer dès qu’il était en position. Ce qui n’a pas forcément eu une bonne incidence pour sa sélection de shoot, qui n’est déjà pas fameuse habituellement. A-t-il prêté attention à ces anciens fans? Et à leur accueil, mitigé puisqu’il a tout de même reçu quelques sifflets.

“Je n’y ai pas fait attention. Je ne suis pas tellement concerné.”

Il faut dire que déjà lorsqu’il portait le maillot des Hawks, sa relation avec le public était parfois compliquée. S’il a toujours sorti ses stats, année après année, nombreux fans pensaient qu’il était l’une des raisons pour lesquelles Atlanta ne parvenait pas à franchir un palier, à l’instar d’un Joe Johnson. Et l’an dernier, il n’a pas réussi à se transcender et devenir le franchise player attendu.

Finalement, J-Smoove et les Hawks suivent maintenant des chemins différents. Et même s’il a gardé de bons contacts avec Lou Williams et Al Horford, Josh Smith sait que son départ d’Atlanta n’est que du business et ne représente pas tant que ça. D’ailleurs, ce qui lui manque le plus n’est pas lié à son ancienne équipe.

“Ma maison… la cuisine maison de ma maman, des choses comme ça. Pouvoir voir ma famille plus souvent que maintenant. Des choses qui me manquent et que j’aime.”

Il était donc temps de quitter le cocon dans lequel il vivait depuis 27 ans. Une nouvelle équipe, une nouvelle ville, une nouvelle vie. Les Pistons verront ils eux aussi un nouveau Josh Smith, capable de tirer ses coéquipiers vers le haut? En tout cas ils ont tenté le pari.

Source: Detroit News

Source image couverture: Nathaniel S. Butler/Getty Images


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top