MIP Rankings

MIP Rankings, semaine 2: Le pitbull ne lâche jamais sa proie

Place aux rankings de la semaine deux avec un changement de leader. Eric Bledsoe, au vu de ses performances taille patron, et de la réussite de son équipe, prend le dessus sur Anthony Davis, et ses Pélicans, qui commencent à craindre sérieusement (pas encore autant que leur mascotte mais on en prend le chemin), malgré un calendrier pas des plus difficiles.

Les faux tankers Philadelphie et Phoenix placent chacun un nouveau joueur dans le top 10, alors que Gordon Hayward vient fêter la première victoire du Jazz.

Jeff  Teague fâché avec son tir, Drummond, victime du road trip calamiteux des Pistons, et du retour de Brandon Jennings qui ne lâche pas la balle, nous quittent, tout comme Andrew Nicholson, devenu beaucoup trop discret avec le Magic.

[table color=”red”]

Place Joueur Commentaire

1
(+1)

Eric Bledsoe
Bledsoe
C’est fort logiquement qu’il prend la première place cette semaine, Eric Bledsoe est tout simplement le meilleur scoreur de la ligue dans le 4ème quart temps, pour l’instant. Il ne cesse de progresser dans tous les domaines du jeu, et sait se montrer clutch en plus, comme quoi, apprendre avec Chris Paul, ça a du bon. Rate le lay up de la gagne d’un rien, hier à Portland, mais fait tout le temps ou presque les bons choix en jeu placé.
Stats: 21,1pts; 4,3rbds; 7,1pd; 1,8int

2
(-1)

Anthony Davis
Essai
Si Davis perd une place, c’est à cause de son équipe. NOLA s’est fait exploser au Staples Center par les Lakers, et a même perdu hier à Utah, qui n’avait encore gagné aucun match. Si les Pelicans se mettent à jouer pour lui, et à le servir dignement, son niveau de jeu actuel paraîtra dérisoire par rapport à son potentiel. Doit aussi apprendre à aboyer sur ses jeunes compères, pour avoir la balle en fin de match. Il reste pour l’instant un monstre en sommeil, malgré des chiffres déjà flatteurs.
Stats: 21,8pts ; 11,2rbds; 3,1cts; 2,1int; 87% au LF

3
(+2)

Evan Turner
Essai
Evan Turner continue son opération séduction auprès des GM de la ligue, avec brio. Dans une équipe des 76ers qui continue de surprendre, il joue très bien, et sans forcément trop garder la balle, même si il a encore des efforts à faire dans son jeu de passe. Très efficace à l’intérieur de la ligne à 3pts, il doit toutefois développer son tir derrière l’arc, ou tout simplement arrêter d’en tenter. Solide défenseur, et joueur d’équipe, Turner ne devrait pas manquer de courtisans, quand l’heure du trade viendra.
Stats: 23pts; 6,3rbds; 3,3pd; 1,1int

4
(-)

Lance Stephenson
Essai
Lance Stephenson continue d’être la révélation offensive des Pacers, en ce début de saison. Malgré des pourcentages au shoot qui baissent, il demande de plus en plus d’avoir la balle en main, a développé son jeu de passes, et n’a plus peur d’être un option offensive viable pour les Pacers. A enregistré son premier triple double en carrière, face à Memphis, il s’est aussi fendu d’une feinte, pas de très bon goût sur Tony Allen. Mais après tout, quand on est cousin de Stephon Marbury, il faut faire honneur à sa famille.
Stats: 13,3pts; 5,9rbds; 5,8pd; 51,4% à 3pts

5
(-)

Markieff Morris
Essai
Le plus costaud des frères Morris vient de sortir une semaine 5 étoiles. Si on excepte le trou d’hier face à Portland, il a dominé Denver, et surtout les Pélicans d’un certain Anthony Davis, tout en polyvalence. Adroit à l’intérieur comme à l’extérieur, toujours présent au rebond et en défense, il commence a développer une belle alchimie en pick’n’roll avec son jumeau Marcus. Doit être régulier si il veut rester dans le classement sur la durée.
Stats:
 15,9pts à 60%; 6,4rbds; 2pd; 1,9int

6
(-)

Gordon Hayward
Essai
Seul joueur à s’être montré digne lors du road trip calamiteux de Utah, il a été parfait hier pour la première victoire du Jazz cette saison, face à New Orleans. Ses dirigeants ne l’ont pas prolongé, et ça se voit, il joue dur, se jette sur tous les ballons, et montre en même temps un QI basket largement au dessus de la moyenne. Hayward est un véritable ailier à tout faire, et à tout bien faire de préférence.
Stats: 20,3pts ; 6rbds; 5pd; 1,1 int

7
(-4)

Klay Thompson
Essai
Rentré dans le rang cette semaine au niveau scoring, notamment étouffé par Tony Allen et la défense de Memphis, Klay Thompson n’en demeure pas moins un arrière avec un grand futur. Laissez lui une demi seconde pour armer son tir et vous êtes mort. Il agrandit sa panoplie offensive de jour en jour, se montrant capable de pénétrer, ou de jouer au poste sur des arrières plus petits.
Stats: 18,6pts à 52,6%; 47% à 3pts

8
(-)

Spencer HawesEssai Seul pivot de l’effectif des Sixers, Spencer Hawes est au top, comme tous ses jeunes camarades, pour l’instant. Grand par la taille, mais aussi très bon passeur et shooter, le nouveau coach Brett Brown l’utilise à merveille dans ses systèmes, ou Hawes joue le plus souvent en tête de raquette. Joueur décent au poste bas, défenseur correct, et altruiste, il est un grand artisan du miracle Philadelphie.
Stats: 16pts à 52,3%; 50% à 3pts; 10,6rbds; 3,2pd; 2cts

9
(-1)

Enes Kanter
Essai
Derrière Gordon Hayward, et contrairement à Derrick Favors, Kanter continue de faire une saison solide avec le Jazz. Il a néanmoins pas mal souffert lors du road trip du Jazz sur la côte Est, mais s’est bien repris avec un double double hier soir face aux Pélicans. Le pivot turc représente une assurance tout risque de qualité, c’est un 18/8 tous les soirs, avec de bons pourcentage.
Stats: 16,4pts à 53,4%; 7,6rbds.

10
(-1)

Miles Plumlee
Essai
Le joueur surprise des Suns continue de s’imposer comme un très solide pivot titulaire. Gros rebondeur, très bon contreur avec un bon timing en défense, il montre de bonnes mains en attaque, tant en un contre un au poste bas, qu’en finition sur pick’n’roll. Sa mentalité est exemplaire, et il a la volonté de bien faire en toute circonstance, encore une bonne pioche pour Phoenix.
Stats: 11,5pts à 52%; 9,6rbds; 2,1cts

[/table]


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top