MVP Rankings

MVP Rankings – Semaine 2 : De l’Amour et de la Dureté en tête du classement

Une semaine de compétition dans les jambes et quelques visages se montrent enfin. Certains sont souriants, d’autres crispés, ici un craintif et là un possédé : la NBA a lâché ses fauves et quelques athlètes en ont profité pour rugir à gorge déployée afin de régner sur leur territoire. Si l’amour et la dureté l’ont emporté dans le Minnesota et à Houston, les couleurs rose et curry nous ont offert des avis plutôt mitigés, l’un reprenant le rythme de ses derniers PlayOffs tandis que l’autre essaye d’aller plus vite que la musique. Au final, on saluera quand même MCW pour son passage éclair dans le Top 10, lui qui a botté Carmelo Anthony du classement grâce à son incroyable semaine. Décidément ces Sixers, ils sont partout…

 

Place Joueur Commentaire

1
(-)

Kevin Love Que pouvait-il faire de plus ? En galère le premier soir face au Magic, Kevin bombarde pour la prolongation et son public le vénère. Deux jours plus tard, un rival débarque en ville et on a droit au tarif habituel, score final sans appel. On conclut avec un récital au Garden, le tout en dédicaçant son match à Spike Lee ? Trop d’amour, vraiment trop.
Statistiques : 29.7 points, 14.7 rebonds, 3.7 passes à 50% dont 38% de loin.

2
(+2)

James Harden Après avoir dominé le duel texan face aux Mavericks et rattrapé les erreurs de ses copains contre les Bobcats, la barbe la plus swag de toute la Ligue a dépecé le Jazz et aborde donc avec sérénité le duel tant attendu de ce soir face aux Clippers. On aime bien J.J. Redick, mais le match rêvé pour qu’Harden montre si les Rockets sont sérieux cette année a lieu ce Lundi. Ou pas.
Statistiques : 26 points, 3.7 rebonds et 4.3 passes à 52% au tir + 2.7 interceptions.

3
(-1)

Chris Paul En très grande forme dès le début de saison, CP3 a montré que ses intentions étaient nettement plus grandes avec Doc Rivers qu’avec Vinny Del Negro, et la paire Warriors – Kings peut en témoigner. Gros duel avec son copain au-dessus ce soir, avant ce Jeudi où les Clippers joueront le Heat. Menu 4 étoiles pour Paul qui reste maître chez les meneurs.
Statistiques : 27.7 points, 12 passes et 3.7 interceptions à 51% au tir.

4
(-3)

LeBron James Pouce vers le bas face aux Sixers et Nets, pouce vers le haut pour le reste. On avait mis LeBron en tête d’affiche la semaine passée en pensant qu’il exploserait la concurrence, mais certains ont sortit les couteaux et le Heat a montré quelques lacunes ici et là. Une victoire référence ? Possiblement ce Jeudi face aux Clippers, un carton offensif serait le bienvenu.
Statistiques : 23.3 points, 5 rebonds et 8 passes à 56% au tir.

5
(+4)

Paul George La question du jour : qui mène la Conférence Est ? Hormis les Sixers, ce sont les Pacers de PG24 ! L’ailier a dominé sur la semaine mais face à une opposition tranquille : rendez-vous ce Mercredi face aux Bulls ou Samedi chez les Nets pour en savoir plus sur sa forme récente, mais pour le moment c’est grand soleil dans l’Indiana.
Statistiques : 25.7 points, 8.3 rebonds, 4.3 passes à 48% dont 44% de loin.

6
(+2)

Stephen Curry Il n’aura pas fallu beaucoup de temps avant que Steph nous rappelle qui était le boss des derniers PlayOffs : son carton plein face aux Clippers était flippant et il semble en parfaite santé pour jouer toute la saison. En parlant de PlayOffs, semaine chargée pour le meneur qui devra se coltiner Tony Parker Vendredi, et Mike Conley Samedi. Paye ta gueule de bois.
Statistiques : 23.3 points, 2.7 rebonds et 9.0 passes à 57% au tir dont 59% de loin.

7
(-4)

Kevin Durant A l’image de ses passes décisives, qui furent pauvres et rares, KD nous a fait une première semaine timide, surtout face aux Wolves et Suns qui présentent pourtant deux défenses assez laxistes. Le retour de Westbrook fera du bien niveau résultats, mais on sent comme une sort de gêne dans le jeu de la tarentule… Dallas, qui en a pris 50 l’an passé, pourrait servir de remède ce Mercredi.
Statistiques : 29.3 points, 6.7 rebonds et 1 passe à 43% dont 28% de loin.

8
(-1)

Tony Parker C’est pas qu’on préfère Derrick Rose à Tony Pi, loin de là, d’ailleurs le français a géré face aux Lakers sans Duncan, mais on a un ex-aequo chez les meneurs car aucun des deux n’a vraiment pris les devants sur l’autre. Vu les défenses à venir (Nuggets, Suns, Warriors, Knicks), on pourrait avoir droit à un TP Show dans les jours à venir, du genre 30 points et 10 passes, la baguette sous le bras.
Statistiques : 18 points, 3.3 rebonds, 8 passes à 44% au tir dont 40% de loin.

9
(-3)

Derrick Rose C’est quoi ce bordel ? Bon d’accord 18 mois sans activité ça fait mal aux genoux, mais entre la débâcle à Miami et la loose à Philadelphie, pas sûr que le clan des Bulls ait apprécié le fameux ‘retour tant attendu’ de l’enfant prodige. Les Knicks se sont fait avoir sur un tir venu d’ailleurs certes, mais pour le moment on se tait et on note : pas-en-core-prêt ! Indiana veut enfoncer le clou Mercredi, au boulot mon garçon.
Statistiques : 14.3 points, 3.7 rebonds et 4.3 passes à 29% dont 27% de loin.

10
(-)

Michael Carter-Williams On va définitivement réserver ce spot pour une wild-card de folie hebdomadaire. Kyrie avait lancé la voie la semaine passée sans hélas en profiter à cause d’une performance moyenne à Indiana, du coup comment passer à côté du meneur le plus…côté du moment, le leader des Sixers invaincus à l’Est ? Cerveau, défense, potentiel et grand sourire : le jackpot de l’année ?
Statistiques : 20.7 points, 4.7 rebonds, 9 passes et 4.3 interceptions à 47% dont 47% de loin.

 


3 Commentaires

3 Comments

  1. Green#KK_Faverani#38

    4 novembre 2013 à 21 h 12 min at 21 h 12 min

    Lebron avec un bilan de 2/2 devant MCW alors qu'il a de meilleurs stats et un melleurs Bilan?

    • TrashTalk

      4 novembre 2013 à 22 h 36 min at 22 h 36 min

      Hello ! Alors, comme nous l'avons fait remarquer à plusieurs reprises, le MVP Rankings n'est pas un classement des meilleurs joueurs "par semaine" mais tenter de se rapprocher le plus possible du classement final du trophée en Avril prochain.

      Si on suit ta logique, qui est compréhensible et à laquelle j'ai pensé, on enlève Derrick, Tony, et on met Anthony Davis, Klay Thompson, et LaMarcus Aldridge. Mais est-ce que ces joueurs ont de réelles chances de rester dans le Top 10 toute l'année en alignant statistiques et en allant en PlayOffs ? Non. C'est pour cela qu'il faut tenter d'établir un classement "bizarre" en effet mais en projection d'Avril, car si on fait du semaine par semaine on aura jamais les 7 ou 8 mêmes joueurs qui restent dans le haut.

      Et vu qu'on souhaite surtout se rapprocher du classement MVP au printemps 2014, c'est pas très malin de mettre MCW premier cette semaine (alors que c'était le meilleur joueur de la semaine justement) pour finir par le faire chuter du Top 10 parce que Philly perd 5 matchs consécutifs. S'il continue ainsi, il grimpera ! Mais les probabilités sont contre lui…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top