Celtics

[Preview] Game 1 : Boston défie New York

Nous y voilà ! Toute la planète basket les attend avec impatience, à chaque début de saison tout fan ne vit que pour ça, les PlayOffs. Et pour débuter cette campagne 2013 prometteuse, c’est à New York que nous nous dirigeons pour l’ouverture des hostilités. Les Knicks y accueillent les Celtics au Madison Square Garden pour débuter la série. Les enjeux de la rencontre sont clairs, gagner pour survivre. Le premier match sera comme souvent décisif pour déterminer la suite des opérations.

Bien évidemment cette série aura une saveur toute particulière pour les Celtics étant donné les événements récents à Boston et les deux bombes qui sont venues frapper la ville en plein marathon. L’ambiance sera certainement particulière lors du match 3, première rencontre se déroulant au TD Garden depuis les attentats. Des C’s remontés à bloc et voulant montrer leur soutien à la ville, leur ville en se battant tels des spartiates représentant l’honneur de leur patrie, voilà les Knicks prévenus.

Deuxième à l’Est, New York a su dégoûter les Pacers dans la course au second spot avec une fin de saison en boulet de canon. Les Knicks ont ainsi acquis le « privilège » d’affronter Boston en remportant 16 des 18 dernières rencontres de la saison. Cependant, ne pas oublier que les Knicks ont rencontré de grandes difficultés lors de l’hiver après un début de saison tonitruant permettant tous les espoirs. Une inconstance qu’il faudra évidemment gommer pour espérer des résultats à la hauteur des attentes des habitants de la Grosse Paume.

Septièmes de la même conférence, les Celtics ont eu quelques peines à terminer cette saison, alternant le bon et le moins bon. L’absence à répétition de Garnett pendant cette période leur a certainement été grandement préjudiciable. En effet, l’intérieur est devenu l’âme de cette équipe, toujours dur sur l’homme, donnant toujours tout à chaque instant qu’il en vient à fouler un parquet. Sans un grand KG, Boston sera difficilement vainqueur mais nous pouvons compter sur le bonhomme.

Pressenti comme outsider en début de saison, Boston a vu en la blessure de Rajon Rondo, une partie de la fin de ses espoirs. Basés sur un collectif toujours bien rodé, formés de vieux briscards les Celtics poseront certainement des problèmes à ces Knicks.

Cette saison les villes distantes de 300 kms se sont affrontées à 4 reprises cette saison en tant qu’équipes de la même division et autant dire que les Knicks s’en sont plutôt bien tirés avec trois victoires. La seule défaite étant survenue lors de l’épique soirée de janvier pendant laquelle Garnett avait su faire dégoupiller Carmelo Anthony, le sortant complètement de son match et remportant la victoire par la même occasion. On veut pas savoir si la meuf du n°7 new yorkais a bien le goût aux Cheerios au miel et aux amandes, cependant on ne devrait plus reprendre Melo à sortir de son match de cette façon tant les enjeux sont aujourd’hui importants.

Bon si vous êtes pote avec Baumgartner et que vous étiez sur Mars à cette époque, on ne vous en veut pas, rappel en image :

[youtube width=”560″ height=”315″ video_id=”GLb6Tf0PwJg”]

Ambiance. Du dev.trashtalk.comme on les aime ! Un excès de testostérone qui aurait bien plus mal finir mais qui aura mis un peu de piment dans cette saison. Des hommes des vrais dans cette ligue totalement aseptisée. Merci David…

 Côté blessures, l’infirmerie se vide chez les new yorkais qui ne devraient déplorer que l’absence d’Amar’e Stoudemire pendant la série alors que Pablo Prigioni est incertain pour l’ouverture des PlayOffs ce samedi. Il pourrait être remplacé par Chris Copeland dans le cinq de départ des Knicks, ce dernier assurant ainsi du scoring comme il a pu le montrer lors de ses deux derniers matchs.

Côté Boston, on n’a à regretter que les absences de deux blessés de longue date, à savoir Rajon Rondo et Jared Sullinger. Les expérimentés Celtics auront certainement pas mal de répondant dans cette confrontation. Bien que non favori, Boston pourra s’appuyer sur un duo Paul Pierce – Kevin Garnett toujours aussi combattant et performant. Jordan Crawford et Jeff Green pourraient également être responsables de la table de marque.

Le sweep qu’avaient infligé les Celtics aux Knicks il y a deux ans est encore dans les esprits. Carmelo Anthony alors fraîchement débarqué de Denver n’avait pas eu les armes pour lutte face à ces Celtics. Contenir Melo qui semble avoir passé un cap cette saison remportant notamment le titre de meilleur scorer sera une des priorités de la défense de Boston. Savoir si les Celtics seront capables de contenir la star new yorkaise le réduisant à un pourcentage faible voilà une des clés du match. Résister devant les bombardements incessants new yorkais, sera également une des questions qui jugera de l’issu du match. La circulation de balle aura été un des points forts des Knicks, leur permettant notamment de détenir le nouveau record de trois points inscrits en saison régulière. Reste à savoir si cela sera suffisant maintenant que les choses sérieuses commencent.

J.R. Smith pourrait également être déterminant, lui qui a apporté avec consistance du scoring en sortie de banc. Avec un Avery Bradley sur le dos, sera-t’il capable d’une bonne sélection de shoot. L’apport de Tyson Chandler, blessé jusqu’à peu mais qui se déclare en grande forme, devrait également être très important dans cette rencontre. Son duel avec Kevin Garnett sera très certainement déterminant.

La décla – Mike Woodson

“Le temps passe. J’ai 55 ans. Il est urgent de gagner le titre maintenant. Y a-t’il de la pression ? Peut-être. nous sommes comme 15 autres équipes qui vont essayer d’aller au bout. Et nous avons de grandes chances d’arriver à notre but comme tout le monde. ”

Les cinq de départ

New York Knicks : Raymond Felton, Iman Shumpert, Chris Copeland, Carmelo Anthony, Tyson Chandler
Boston Celtics : Avery Bradley, Paul Pierce, Jeff Green, Brandon Bass, Kevin Garnett

Les résultats en saison régulière

Game 1 – Lundi 7 Janvier, Victoire de Boston à New York, 102-96
Game 2 – Jeudi 24 Janvier, Victoire de New York à Boston, 89-86
Game 3 – Mardi 26 Mars, Victoire de New York à Boston, 100-85
Game 4 – Dimanche 31 Mars, Victoire de New York sur Boston, 108-89

Le calendrier

Game 1 – Samedi 20 Avril, Boston à New York, 21h sur ABC
Game 2 – Mardi 23 Avril, Boston à New York, 2h sur TNT
Game 3 – Vendredi 26 Avril, New York à Boston, 2h sur ESPN
Game 4 – Dimanche 28 Avril, New York à Boston, 19h sur ABC
Game 5 * Mercredi 1er Mai, Boston à New York, à confirmer
Game 6 * Vendredi 3 Mai, New York à Boston, à confirmer
Game 7 * Dimanche Mai, Boston à New York, à confirmer

Le prono 

Victoire des Knicks de 15 points

Voilà, les choses sérieuses commencent, on trépigne d’impatience. Faîtes chauffer le popcorn, ce soir c’est à 21h que les hostilités débutent ! 


1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    20 avril 2013 à 12 h 22 min at 12 h 22 min

    [Preview] Game 1 : Boston défie New York http://t.co/YtfdeTD0iR

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top