Rookie Rankings

Rookie Power Rankings : Sixième édition !

Sixième édition du Rookie Power Rankings, et Damian Lillard n’a plus besoin de regarder derrière lui. Pour commencer 2013, on a changé le reste du Top 10, y’a du jeune, du neuf, du frais ! Cette semaine, on reviendra notamment sur les bonnes performances de Bradley Beal, Dion Waiters, et la chute d’un Piston. Focus.

[table color=”green”]

Place Joueur Commentaire

1


Damian Lillard
Depuis notre dernier Ranking ? Lillard n’a fait que conforter son avance insurmontable sur ses concurrents. Performances de All Star, tirs pour la gagne, meilleure défense : si l’année sophomore est souvent difficile à négocier (Evans, Jennings), on se souviendra dans tous les cas de cette superbe campagne 2012 que nous fait le produit de Weber State.
18.3pts, 3.2rbds, 6.3asts, 1.0stls, 0.3blk, 42% au tir

2

Anthony Davis Mis de côté pendant quelques semaines pour différents soucis physiques, Davis reprend ce qui lui était dû : un duel en tête avec le meneur des Blazers. Si ses qualités techniques et athlétiques sont indéniables, le numéro 1 de la dernière Draft doit désormais transformer son rendement en victoires, pour espérer rattraper Lillard.
11.0pts, 6.3rbds, 1.9asts, 1.0stls, 1.4blks, 50% au tir

3

Alexey Shved Régulier, audacieux, culotté, le rookie russe n’était pas forcément attendu de tous dans ce trio de tête, mais sa production est devenue primordiale pour les Timberwolves. Excellent créateur, Shved utilise le pick-and-roll avec l’aisance d’un vétéran et n’hésite pas à montrer l’exemple dans les moments chauds (Knicks, Thunder).
9.3pts, 3.4rbds, 1.0asts, 0.4stls, 0.5blks, 47% au tir

4

Michael Kidd-Gilchrist
Difficile de se sentir apprécié quand son seul match manqué se transforme en victoires côté Bobcats ! MKG porte le costume de chat-noir cette semaine, lui qui restait sur 18 défaites d’affilé, et qui a vu ses coéquipiers l’emporter en son absence. Pourtant, il n’a pas à avoir de doute : s’il y en a bien un qui se donne à fond chaque soir à Charlotte, c’est bien lui. 
10.9pts, 6.3rbds, 1.8asts, 0.8stls, 1.3blks, 51% au tir

5

Bradley Beal Depuis notre dernière édition, Beal a continué sur son bon chemin. Et bien que Washington ne grimpe pas dans le classement de sa conférence, le produit de Florida quant à lui saute les marches du notre. Confiant, agressif, le Wizard a l’occasion de faire beaucoup de bruit en rencontrant Oklahoma et Miami la semaine prochaine.
12.1pts, 3.6rbds, 2.5asts, 0.9stls, 0.4blks, 35% au tir

6

Dion Waiters Après nous avoir habitué à de bonnes performances, bien que l’intéressé soit glouton au niveau du tir, Waiters oscille entre le bien et le moins bien, ce qui se sent directement dans les résultats des Cavaliers. Excellent à Milwaukee puis fantomatique à Brooklyn, le numéro 4 de la dernière Draft doit ajuster son moteur, et ce dès maintenant.
14.2pts, 2.5rbds, 3.5asts, 1.3stls, 0.2blks, 36% au tir

7

Andre Drummond Impressionnant de maturité pour son âge, Drummond aborde sa première saison NBA avec un professionnalisme qui épate ses coéquipiers. Son coach également, Lawrence Frank donnant davantage de minutes au jeune pivot, et les résultats sont immédiats : 3 doubles-doubles sur les cinq derniers matchs.
8.2pts, 5.5rbds, 1.2asts, 0.3stls, 1.2blks, 50% au tir

8

Tyler Zeller Avec l’absence prolongée d’Anderson Varejao, le grand Zeller voit une hausse importante dans son temps de jeu et offre un précieux shoot en périphérie pour écarter les défense. Avec 10 points minimum sur cinq de ses six dernières rencontres, l’intérieur devra confirmer sa bonne forme face à Houston (Asik) et Chicago (Noah) cette semaine.
8.0pts, 5.4rbds, 0.9asts, 0.6stls, 0.6blks, 44% au tir

9

Harrison Barnes Après avoir mangé un mini Rookie-wall au début du mois, Barnes est de retour depuis Noël et ses Warriors sont sur trois victoires consécutives. Désormais attendu chaque soir, son adaptation à des défenses plus serrées sera intéressante à suivre, notamment dans la plus importante semaine de sa saison : Clippers, Clippers à nouveau, et Grizzlies en dessert. Miam !
8.9pts, 4.1rbds, 1.3asts, 0.6stls, 0.2blks, 42% au tir

10

Terrence Ross Petit nouveau du Top 10, Ross est une des grandes raisons expliquant le bon virage pris par les Raptors dernièrement. Ultra-agressif en sortie de banc, ses qualités athlétiques et son audace en font LE chouchou des fans canadiens, qui voient en lui le bras droit idéal de DeRozan. Son prochain rendez-vous? Le Slam Dunk Contest en Février.
6.8pts, 2.1rbds, 0.6asts, 0.7stls, 0.3blks, 41% au tir

 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top