Power Rankings

Power Rankings : Cinquième édition !

cover

Cinquième édition marquée par un coup de mou côté Clippers et Knicks, et de belles victoires chez Oklahoma et Atlanta. Les trophées de la semaine reviennent à Denver (+5) et Golden State (+4), et les gadins sont réservés aux Blazers (-7) et Mavericks (-7). Sprint habituel entre Thank’s Giving et Noël, pour voir qui finira l’année 2012 en tête du classement !
[table color=”green”]

Place Team Commentaire

1

(+3)

San Antonio Spurs Des fois, c’est vraiment pas juste. Après des victoires sur le fil face aux Bucks et Cavaliers, le Heat profite d’un calendrier de rêve avec deux matchs en dix jours. Peut-être un bon moment pour bosser une défense inquiétante, à tester ce Jeudi face aux Spurs. Question : combien de matchs jouera Miami à l’extérieur d’ici Noël ? Deux, dont un à Washington. On vous l’avait dit.

2

(+1)

Miami Heat Malgré un petit coup de mou face aux Nuggets la semaine dernière, le paquebot du Tennesse avance tout seul et commence à rassembler les croyants. Leur domination face aux Lakers lié au récent retour de Darrell Arthur en font un prétendant solide au titre. Les Grizzlies mériteraient d’avoir trois All Stars envoyés en Février.

3

(+2)

New-York Knicks Les blessures ne sont pas un bon signe, mais Tony Parker and co continuent leur domination. Malgré quelques galères à Toronto (double-prolongation), les Spurs restent quand même sur cinq victoires d’affilé, toutes à l’extérieur. Leur bilan hors du Texas? 9 victoires, 1 défaite. Difficile de se rappeler qu’ils jouent sans Stephen Jackson et Kawhi Leonard.

4

(+2)

Dallas Mavericks Si l’accueil réservé à James Harden n’était pas des plus chaleureux, c’est sûrement parce qu’Oklahoma joue actuellement son meilleur basket. 11 victoires sur les treize derniers matchs, une magnifique transmission de balle, et un Kevin Durant au sommet de son art. Leur démonstration face aux Clippers était impressionnante, du début à la fin.

5

(+3)

Chicago Bulls Premier round pour les Nets ! Vainqueur du show contre les rivaux Knicks, Brooklyn commence superbement sa saison pour une nouvelle franchise, et s’impose comme une équipe avec laquelle ne pas rire. Demandez plutôt aux Celtics, battus aux points et aux poings. Le banc des Nets est remarquable entre Stackhouse et Evans.

6

(-5)

Milwaukee Bucks Où est passée la défense? Après trois semaines solides, les remparts de New York ont explosé face à des attaques tout simplement réalistes. Les Knicks se sont réfugiés dans les exploits offensifs de leurs stars, mais cela ne suffira pas dans une Conférence Est ultra-défensive. Stoudemire bientôt de retour, sur le banc ou en titulaire?

7

(+2)

Los Angeles Clippers Si on regarde les chiffres, les Hawks possèdent la meilleure défense de la Ligue. Et avec une nouvelle victoire à mettre en vitrine face aux Clippers, leur place dans le Top 10 ne devrait pas bouger d’ici tôt. Surtout quand votre prochain adversaire est Cleveland, et que Al Horford monte doucement en régime.

8

(-6)

Golden State Warriors Oh le coup de barre ! Pour le coup, même si on se doutait que les Clippers ne pourraient plus shooter aussi bien qu’au début de saison, on ne pensait pas qu’ils se transformeraient en une bande de trentenaires blasés. 4 défaites de suite, en prenant un nombre inimaginable de trois-points dans la figure : le retour de Billups a peut-être créé un déclic.

9

(-2)

Cleveland Cavaliers Comme nous le disions dans notre MVP Ranking, Kobe a cette fâcheuse habitude de tout vouloir régler par lui-même quand les choses ne tournent pas rond. Cela ne se règlera pas ainsi. Ses exploits offensifs sont louables, mais ses coéquipiers font la gueule, et le bilan des Lakers en fait de même. Vite vite, Nash de retour pour calmer tout ça.

10

(+5)

Memphis Grizzlies On dirait qu’ils font exprès. Trois victoires, quatre défaites, et de nouveau trois puis quatre : les Nuggets doivent apprendre à être plus régulier. Si Iguodola se réveille offensivement, on est surtout content de revoir les Nuggets courir et dunker sur la tête de tout le monde. C’est dans ce style que Faried et compagnie sont les plus dangereux.

[/table]

 

[table color=”orange”]

Place Team Commentaire

11

(-)

New Orleans Hornets Peut-être que cette vilaine bagarre face aux Nets va réveiller Rondo et les Celtics. Car après une belle victoire face au Thunder, les verts sont retournés dans leurs travers, avec une défense suspecte et un Rondo qu’on déteste de plus en plus vu son obsession pour son record. La série étant terminée, on veut voir le vrai meneur All Star.

12

(-)

Portland Blazers Vainqueurs solides sur le parquet des Bucks, puis humiliés sur leur parquet après le retour improbable du banc de Milwaukee (oui oui, vous avez bien lu), les Bulls se sont magnifiquement repris avec une victoire ‘à la Thibodeau’, en limitant les Mavericks à 78 petits points. Jimmy Butler a davantage de temps de jeu, et la défense s’est resserrée.

13

(+4)

Houston Rockets Le dunk de Barnes sur Pekovic permets à lui seul ce bond dans le classement ! Plus sérieusement, les Warriors peuvent remercier leurs trois solides rookies, et un Stephen Curry libéré de toutes blessures qui joue magistralement. La dernière fois que les Warriors ont commencé avec 8 victoires pour 6 défaites ? 2007, l’année de leurs exploits en PlayOffs.

14

(-4)

Orland Magic Vainqueurs au forceps à Chicago, les Bucks se sont pris une bonne rouste par des Knicks surmotivés et devraient commencer à parler avec Monta Ellis concernant sa sélection de tirs. Dès qu’on les a mis dans le Top 10, ils nous ont déçu. On va donc les laisser ici pour un petit moment. Le rookie Henson fait plaisir sur le terrain !

15

(-2)

 

OKC Thunder Injouable à domicile, le Jazz a gagné tout ses matchs à Salt Lake par une moyenne de 11 points minimum. Hélas pour eux, les rumeurs de transferts concernant leur duo intérieur Jefferson/Millsap se font de plus en plus pressantes, et les deux sont agent-libres cet été. Jusque là, on se régalera Lundi du duel de bouchers face aux Clippers.

16

(+2)

Minnesota Timberwolves Pause. Les Sixers sont à 9 victoires pour 6 défaites sans Andrew Bynum. C’est bon vous pouvez reprendre votre lecture. Philadelphie grimpe sur le dos d’un Jrue Holiday quatre étoile, et qui devrait justement faire partie du match des étoiles en Février. Toujours aussi bons défensivement, les Sixers ont un bon test ce Samedi à Chicago.

17

(+4)

Atlanta Hawks Semaine haute en émotion côté Rockets. Le décès de la fille de coach McHale a été honorée comme il se doit face aux Raptors, les retrouvailles de Jeremy Lin avec les Knicks ont offert une autre belle démonstration, mais Houston n’a pas répondu présent lors du retour de James Harden à Oklahoma. Un peu de calme serait le bienvenu.

18

(+4)

Indiana Pacers Et si les Pacers avaient enfin lancé leur saison? Leur superbe victoire chez les Lakers, en ayant bataillé pendant 48 minutes, était belle à regarder, tout comme les matchs mammouth d’Hibbert et George face aux Hornets. Enfin une victoire de qualité ! Par contre aucun changement niveau tir : un seul Pacer (David West) tire à plus de 42%. Wow.

19

(-)

Toronto Raptors La défaite de (10, 20, 30, 40) 50 points des Bobcats à Oklahoma était une bonne claque pour retourner sur Terre, mais cela ne change rien au fait que Charlotte joue étonnamment collectivement, et que leur défense est des fois asphyxiante. La petite statistique du jour? Les Bobcats ont déjà gagné autant de matchs que la saison passée.

20

(-)

Brooklyn Nets Si le retour de Kevin Love et de ses statistiques monstrueuses est la bonne nouvelle de la semaine, la défense des Timberwolves est la mauvaise nouvelle. Disparue, les loups se font avoir par des petites équipes aux dents longues. Le retour de Ricky Rubio d’ici quelques jours complètera l’effectif et Minnesota commencera enfin sa saison. Hâte !

[/table]

 

[table color=”red”]

Place Team Commentaire

21

(-7)

Philadelphia Sixers Premiers signes de discorde au sein des Mavericks? Placés sur le banc pour une raison inconnue, Elton Brand et Darren Collison font la gueule. Si c’était pour que l’équipe gagne, d’accord, mais avec deux revers à Philadelphie et Chicago, c’est incompréhensible. Surtout que l’heure est à la cohésion d’équipe avec 10 matchs sur 14 sur la route.

22

(+2)

Los Angeles Lakers Les Suns avaient bien commencé la semaine, avec de belles victoires à Cleveland et face aux Hornets, mais leur défaite sur le fil à Philadelphie et surtout l’incompréhensible pétage de câble à Detroit nous ont laissé sur la réserve. Ca ne s’arrangera certainement pas la semaine prochaine (visites à New York et Memphis).

23

(-7)

Utah Jazz Bonnet d’âne de la semaine pour les Blazers, qui ont offert aux misérables Wizards leur première victoire de la saison. Lillard connaît un petit coup de mou, mais en même temps cela ne devrait pas être permis d’avoir un banc aussi faible en NBA (moins de 14 points par matchs). C’est trop tôt pour déjà pousser Batum au All Star Game?

24

(+2)

Boston Celtics Des progrès chaque semaine ! Hormis un non-match à New York avec 121 points encaissés, les Pistons ont assuré face à Portland et Phoenix pour quitter les abysses de l’Est petit à petit. Ils peuvent remercier leurs deux rookies (Drummond, Singler), leurs deux vétérans de retour (Villanueva, Maggette) et un meneur de nouveau agressif (Knight).

25

(+2)

Sacramento Kings Le Magic n’a pas de chance. Leur exécution est solide, les joueurs ont tous pris au système imposé par leur coach Jacques Vaughn, mais ils n’arrivent pas à garder un avantage en plein match. Dominants face aux Celtics, l’expérience des verts a pris le dessus et empêché une belle victoire à domicile. Du coup face à des Spurs vieux comme le monde…

26

(+3)

Charlotte Bobcats Après le plus gros rayon de soleil de la saison en écartant l’ogre californien mené par Kobe la semaine passée, les Kings se sont bien battu face au Jazz et Timberwolves mais n’ont pas su mettre le couvercle pour repartir avec la gagne. On pouce vert le retour en super forme de Tyreke Evans, celui qu’on avait connu en 2010.

27

(-4)

Phoenix Suns Malgré l’avalanche de trois-points balancé sur le crâne des Clippers pour une victoire impressionnante, on a surtout mal pour Anthony Davis qui n’a toujours pas vraiment commencé sa saison et qui nous pousse à nous demander si son corps sera capable de subir autant de coups toute sa carrière. Ne nous parlez même pas d’Austin Rivers…

28

(-)

Washington Wizards Héroïques face aux Grizzlies et Heat en déplacement, les Cavaliers ont tout donné et se sont du coup retrouvé à plat à la maison contre Phoenix (78 points marqués contre une des pires défenses NBA). Inquiétant : en conférence de presse après le match, Byron Scott a lâché que tout le monde ‘dégoutait’ à part Varejao. Y’a du vrai, mais c’est dur.

29

(-4)

Denver Nuggets Mieux vaut avoir le coeur accroché cette saison si on supporte les Raptors : 5 défaites de cinq points ou moins, et autant d’affilé. On aimerait les voir à la maison pour stopper l’hémorragie, mais le calendrier nous a dit non (6 sur 7 on the road). Ici aussi le coach essaye de motiver comme il peut son équipe, mais quand ça veut pas… Ca veut pas.

30

(-)

Detroit Pistons Ils l’ont fait ! Les Wizards ont gagné leur premier match de la saison, après une série à mourir de rire face aux Bobcats et Hawks (deux fois battus en prolongations). On est content pour Nene et compagnie, mais maintenant on va retourner tranquillement vers ses défaites et on ne discute pas (Knicks, Heat, Hawks à venir).

[/table]

 

1 Comment

1 Comment

  1. @GOLDENBLACK_M2

    novembre 29, 2012 à 6:44 at 6:44

    Power Rankings : Cinquième semaine ! http://t.co/U64flLxg

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top