Power Rankings

Power Rankings : Quatrième édition !

Quatrième édition marquée par des défaites côté New York et San Antonio, et beaucoup de victoires chez Oklahoma et Brooklyn. Les félicitations du jury reviennent à Portland (+8) et Charlotte (+7), alors qu’on téléphonera aux parents des  Timberwolves (-12) et des Pacers (-6). On voit enfin à quoi pourrait ressembler le sommet de la Ligue cette année, ainsi que les profondeurs…
[table color=”green”]

Place Team Commentaire

1

(-)

San Antonio Spurs Test passé avec plus ou moins de réussite ! On voulait voir ce qu’avaient ces Knicks dans le ventre en se rendant à San Antonio puis chez les Grizzlies. En ayant tout donné pour une victoire impressionnantes chez les Texans, Carmelo et compagnie ont pété un câble à Memphis. Pas grave, les Knicks restent l’équipe à battre de ce début de saison. Sérieusement, Felton All Star?

2

(+3)

Miami Heat Les Clippers ont de quoi être fiers : en battant les Spurs deux fois, les Grizzlies, les Lakers et Miami, il n’y a plus que les Knicks pour compléter un tableau parfait. Un vrai challenge attends enfin Chris Paul et ses coéquipiers avec du basket en dehors de leurs terres. Jamal Crawford peut déjà choisir la place pour un nouveau titre de 6ème homme.

3

(+1)

New-York Knicks Memphis mérite largement d’être premier de ce classement, mais le coup de mou face aux Bobcats et Nuggets nous a mis sur la réserve. On applaudit quand même les impressionnantes victoires à Oklahoma et face aux Knicks, mais la vraie question est : avec deux semaines à domicile pour finir le mois de Novembre, les Grizzlies seront-ils capables de distancer les Spurs?

4

(-1)

Dallas Mavericks Que ce fût laborieux. En déplacement ces 10 derniers jours, le Heat nous a paru vieux et loin de ses standards habituels. Un peu de repos messieurs? Ca tombe bien, avec deux matchs en dix jours, Wade et Lebron pourront revenir à 100%. Et comme si Miami n’était pas déjà assez relou avec Lebron et Wade, voilà que Chris Bosh joue le meilleur basket de sa carrière…

5

(-3)

Chicago Bulls Quand ça ne va pas à San Antonio, Gregg Popovich a l’habitude de clasher tout le monde pour se motiver. Et après une nouvelle défaite face aux Clippers Lundi, le coach des Spurs a trouvé ses joueurs «embarrassants» pour leurs fans. Sympa ! En même temps, avec autant de défaites à domicile ces 5 derniers jours qu’en 2 mois l’an passé, difficile de le contredire…

6

(+1)

Milwaukee Bucks Oklahoma joue un superbe basket en ce moment, en témoignent leurs 85 passes décisives sur leurs derniers 117 paniers ! Le premier triple-double de Kevin Durant était sympathique à voir, leur défaite face aux Grizzlies un peu moins. Après le choc de ce soir face aux Clippers, le Thunder aura deux semaines assez faciles, de quoi grimper au classement !

7

(+2)

Los Angeles Clippers Un peu de calme pour les Lakers? Kobe and co peuvent en tout cas remercier Bernie Bickerstaff pour son superbe travail en tant que coach intérimaire, rendant le paquebot comme neuf dans les mains de Mike D’Antoni. On parle de Showtime de jeu plus rapide, mais nous on veut surtout se prosterner (ENFIN!) devant la statue d’Abdul-Jabbar, inaugurée Vendredi dernier

8

(+6)

Golden State Warriors Après cinq victoires d’affilé, les Nets sont retombés sur Terre face aux Lakers. Leur série de victoire ayant eu lieu contre des équipes de bas de tableau (hormis Boston), difficile de juger ces Nets pour le moment. Un autre bon baromètre sera leur performance fac aux Clippers, une équipe qui adore jouer les équipes de haut de classement. Duel de meneurs au sommet !

9

(+3)

Cleveland Cavaliers Malgré un gros trou chez les Clippers et les Warriors, les Hawks ont assuré leur road trip à l’Ouest. Kyle Korver se régale des tirs créés par Josh Smith et Jeff Teague, et peut essayer de rattraper le peloton de l’Est avec une belle série de matchs à domicile. Le plus impressionnant en ce début de saison côté Atlanta? Leur défense, avec 96 points ou plus encaissés seulement deux fois.

10

(-4)

Memphis Grizzlies En laissant les Bobcats revenir ce Lundi, Milwaukee a perdu son premier match à l’extérieur. Les Bucks tenteront de se rattraper à Miami, une équipe qu’ils ont battu à deux reprises la saison passée. En finissant la semaine avec les Bulls deux fois puis les Knicks, on devrait mieux savoir si ces Bucks sont pour de vrai fin Novembre. Larry Sanders réalise un superbe début de saison !

[/table]

 

[table color=”orange”]

Place Team Commentaire

11

(-1)

New Orleans Hornets Après quelques frayeurs concernant la cheville de Rondo et une large défaite face aux Pistons (!), Doc Rivers a enfin craché le morceau : les Celtics sont fatigués. Attends, ça fait même pas trois semaines qu’on a commencé la saison ! Et ce n’est certainement pas cette semaine (Spurs, Thunder) que Garnett et compagnie vont pouvoir prendre un week-end off.

12

(-1)

Portland Blazers Aurait-on réveillé Carlos Boozer? Incendié la semaine passée dans notre Power Rankings, Boozy nous a offert quelques belles perf’, hélas insuffisantes pour faire gagner des Bulls qui ont tout simplement oublié ce qui faisait leur récent succès : depuis l’arrivée de coach Thibodeau en 2010, les Bulls n’avaient jamais encaissé plus de 100 points 4 matchs de suite. C’est fait.

13

(+2)

Houston Rockets Cette saison va être bien longue si le Jazz a prévu d’être aussi irrégulier en déplacement. Censés plonger dans le classement suite à leur mauvaise semaine, Utah s’est redressé face aux Wizards et Rockets mais ne nous a pas impressionné jusque là. Quoi de mieux que de jouer Sacramento à deux reprises? Al Jefferson monte en puissance avec six doubles-doubles.

14

(+5)

Orland Magic Comme le Jazz, les Mavericks auraient dû tomber bien plus bas vu leur semaine mitigée. On a juste été bluffés par OJ Mayo, qui nous a offert 9 matchs d’affilé avec 18 points, une performance que seul un certain Dirk Nowitzki a réalisé depuis 2002 avec Jason Terry. L’allemand justement, devrait revenir d’ici quelques semaines sur les parquets, de quoi pousser dans le top 10?

15

(-2)

 

OKC Thunder Fonctionnant par séries (3 défaites de suite, puis 4 victoires, puis 3 défaites à nouveau), on espère que celle qui vient de commencer hier en allant battre Memphis sera plus longue que la précédente : il y a largement moyen vu le menu ! On se demande juste où est passé Ty Lawson, le joueur insaisissable, pas le meneur frustré depuis… son nouveau contrat? Incompréhensible.

16

(+8)

Minnesota Timberwolves Avec un Batum tout simplement historique (3ème joueur de l’histoire à finir un match avec 30pts dont 5 tirs de loin et 5 contres), les Blazers semblent enfin avoir trouvé leur rythme, surtout défensivement. Hormis l’orgie offensive face aux Rockets, les derniers adversaires de Portland sont repartit avec 91pts en moyenne. 8 de leurs 9 prochains matchs seront à l’extérieur… Dur…

17

(+3)

Atlanta Hawks Deux belles victoires à Dallas et Minnesota ont propulsé le rookie Harrison Barnes du statut de joueur inattendu à celui qui justement nous étonnerait s’il ne continuait pas sa belle lancée. Comme à leur habitude, les Warriors ont shootés comme des dingues (106pts de moyenne). Mais où est la défense? Peu-être que le retour de Bogut cette semaine devrait arranger cette honte.

18

(-1)

Indiana Pacers Le trophée Dr Jekyll et Mr Hyde de la semaine est attribué aux Sixers, après avoir offert aux Pistons leur première victoire de la saison, Philadelphie repart en solide vainqueur face à Utah?! Tout ça dans une ambiance bowling bien sûr, comme aimerait dire notre cher Andrew Bynum, qui a également offert aux fans un sacré haut-le-coeur avec ses coupes de cheveux ridicules.

19

(+7)

Toronto Raptors Charlotte qui gagne 4 de ses 5 derniers matchs? Qui a un meilleur bilan que les Bulls, Celtics et Lakers? On croit rêver ! Les Bobcats ont déjà battu 3 équipes du Top 15, et l’ont réalisé collectivement à chaque reprise, notamment en défense où les récents ajustement ont créé ces victoires. Kemba Walker marque 20 points minimum : Charlotte gagne. C’est aussi simple que ça !

20

(-12)

Brooklyn Nets Il fallait bien un jour ou l’autre que les Wolves subissent les conséquences d’autant de blessures. Heureusement pour eux, le peu de matchs joués dernièrement a non seulement permis à Pekovic de revenir, mais surtout Rubio a été aperçu balle en main à l’entraînement. De quoi faire sourire les fans, qui veulent désespérément retrouver les PlayOffs cette année.

[/table]

 

[table color=”red”]

Place Team Commentaire

21

(-)

Philadelphia Sixers Encore bloqué dans les 10 derniers, les Rockets ne peuvent cette fois en vouloir qu’à eux-mêmes. Et à leur rookie Royce White qui ne facilite pas l’alchimie d’équipe avec ses troubles d’anxiété. Harden n’a pas encore connu de vraie chute dans son rendement, mais il semble bien seul en attaque : où est Jeremy Lin? Le meneur est loin de son meilleur niveau l’an passé.

22

(-6)

Los Angeles Lakers Heureusement que les Pacers ont flanqué une fessée aux Mavericks cette semaine, sinon c’était la descente aux enfers. Désorganisés en attaque, lents en défense, la bande à David West est à l’opposé de l’équipe qui donnait du fil à retordre aux futurs champions il y a quelques mois. Même si Roy Hibbert assure en défense, impossible qu’il redevienne All Star aujourd’hui.

23

(-5)

Utah Jazz Avec l’arrivée d’Anthony Davis, comparé à Bill Russell, et la philosophie défensive de coach Monty Williams, on s’attendait à voir des Hornets étouffants dans leur moitié de terrain. Tout faux ! La Nouvelle Orléans encaisse beaucoup trop de points, et même quand ils réalisent des cartons offensifs (113pts à Milwaukee) cela ne crée pas de victoire (117pts pour les Bucks)

24

(-1)

Boston Celtics Semaine pourrie pour les Suns qui ont certes rencontré des adversaires de qualité (Bulls, Lakers, Heat) mais qui auraient pu au moins gagner un match à la maison. Statistique trompeuse : Phoenix est une des deux équipes (avec Utah) de la Ligue à posséder cinq joueurs qui marquent 10pts en moyenne. D’habitude, c’est assez flippant. Mais avec les Suns, c’est limite l’opposé.

25

(-)

Sacramento Kings Les Raptors sont actuellement coincés entre deux visions, et doivent rapidement faire un choix. Andrea Bargnani, qui devait représenter l’avenir de la franchise, est à côté de la plaque. Et pendant ce temps-là, Demar Derozan joue le meilleur basket de sa carrière, créant un malaise au sein de la franchise. S’ils veulent vraiment la faire ghetto, pile ou face. Easy.

26

(+4)

Charlotte Bobcats Enfin ! Les Pistons ont gagné ! Même pas un match en plus, deux ! Deux victoires écrasantes qui pourraient représenter un vrai déclic dans leur saison. Si Stuckey a brillamment accepté l’éclosion de Kyle Singler, on tient surtout à souligner le retour de Corey Maggette, apparemment porte-bonheur défensif pour Detroit, qui n’a encaissé que 83 et 76 points lors de leurs victoires.

27

(+1)

Phoenix Suns Quand on voit ce qu’Andrew Bynum devient côté Sixers, on se dit que la patience du Magic cet été avait du sens au final. A part ça, Glen Davis a été contré plus de fois (21) qu’il n’a tenté de lancers-francs cette saison, et le retour de Jameer Nelson est le bienvenu pour une équipe en manque total de leadership. Cinq matchs d’affilé à venir à Orlando, espoir espoir…

28

(-6)

Washington Wizards Même quand on pensait que ce mois de Novembre ne pouvait pas continuer à être de pire en pire, les Cavaliers ont trouvé le moyen de réaliser l’impossible : perdre Kyrie Irving pour un mois. Du banc à la défense en passant par Dion Waiters, tout le monde pète son câble et personne ne montre l’exemple. Ca sent une vieille odeur de licenciement côté Byron Scott…

29

(-2)

Denver Nuggets Plus que quelques jours et les Wizards gagneront enfin leur premier match, offrant la confortable 30ème place du Ranking aux Kings. Ou comme Shaq aimait les appeler, les Queens. Quand cela ne fait que neuf matchs que la saison a commencé et que les joueurs décident d’organiser une réunion uniquement entre coéquipiers, c’est pas Arkham, mais on y est presque.

30

(-1)

Detroit Pistons Comme on en parlait dans nos Breaking News aujourd’hui, les Wizards ont trouvé leur dernier jouet : se cracher dessus. Après les premières punchlines de Jordan Crawford, c’est son coach puis ses coéquipiers qui se sont mis au niveau de l’arrière-croqueur en dénonçant à tout va. On a envie d’envoyer le GIGN récupérer Séraphin de ce bordel, y’a moyen François?

[/table]

 

3 Commentaires

3 Comments

  1. Julien Pottier (@jayroule)

    21 novembre 2012 à 17 h 09 min at 17 h 09 min

    #NBA Nouveau : Team Power Rankings : Les Knicks toujours devant ! Mais pour combien de temps ? http://t.co/23bx1mrA

  2. @jujuGW

    23 novembre 2012 à 22 h 09 min at 22 h 09 min

    RT @TrashTalk_fr: Pour ceux qui auraient dormi toute la semaine… Vous avez peut être manqué l’immanquable avec ce Power Rankings ! http://t.co/BFQx0F75 #NBA

  3. @TrashTalk_fr

    24 novembre 2012 à 11 h 15 min at 11 h 15 min

    Avez-vous lu ? Power Rankings : Quatrième semaine ! http://t.co/BFQx0F75 #NBA #TrashTalk

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top